En ce moment En ce moment

Les cadres sont pessimistes concernant leur bonus de fin d'année

Publié par le

Selon une étude du cabinet de recrutement Robert Walters, près de 37 % des cadres interrogés via Internet pensent que leurs bonus seront proches de zéro.

  • Imprimer

Les cadres ont le blues. À la question “Pensez-vous que vos bonus de fin d’année seront : supérieurs à ceux de l'an dernier, égaux par rapport à l’an dernier, inférieurs à ceux de l’an dernier ou bien proches de zéro ?”, 37 % d'entre eux répondent qu'ils seront proches de zéro. Parallèlement, parmi les 500 cadres qui ont répondu, 35 % pensent qu'ils seront inférieurs à ceux qu'ils ont perçus l'an passé. Et seuls 11 % d'entre eux estiment qu'ils seront supérieurs à ceux de 2007. C'est ce qu'il ressort d'une étude publiée lundi 8 décembre par le cabinet Robert Walters. « Après des années de faste voire d’excès dans certains secteurs, la crise actuelle signifie retour à la rigueur. La visibilité sur le marché est réduite, les entreprises restent prudentes et préfèrent souvent anticiper un ralentissement de l'économie en 2009 », commente dans un communiqué Antoine Morgaut, directeur Europe de Robert Walters.

Julien Van Der Feer

Julien Van Der Feer

Rédacteur en chef

Rédacteur en chef d’Artisans Mag’ et de Commerce Magazine, l’univers de l’artisanat et du commerce est mon quotidien depuis 3 ans. Je suis passionné par [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Création d'entreprise

Par Anne Sophie Panseri, présidente de Femmes Chefs d'Entreprises

On en parle beaucoup, de plus en plus... De nombreuses structures d'accompagnement, de financement, de conseil, inscrivent à leur programme [...]

Création d'entreprise

Par Amélie Moynot

Ils ont plus de cinquante ans et se sont lancés dans l'aventure start-up. Avantages, inconvénients, conseils... Trois dirigeants livrent leur [...]

Création d'entreprise
SPENDESK

Par SPENDESK via Marketme

Qu’elle en soit au niveau “seed” ou dépassant déjà les millions d’euros de chiffre d’affaires, une bonne startup pense toujours à sa scalabilité. [...]