Mon compte Devenir membre Newsletters

Les dirigeants de PME sont préoccupés par leur politique commerciale

Publié le par

Ils sont 69 % à vouloir conquérir de nouveaux clients, contre 60 % à souhaiter les fidéliser. Leur seconde source d'inquiétude est le financement.

Face à la crise, les dirigeants d'entreprise se concentrent sur leur politique commerciale. C'est en effet leur premier sujet de préoccupation (64 % des chefs d'entreprise interrogés), selon une étude* réalisée par l'Observatoire de l'Institut Sage et publiée mardi 17 mars. Par ailleurs, la conquête de nouveaux clients est la priorité. Elle est mentionnée plus souvent que la fidélisation (69 % contre 60 %). Une tendance particulièrement importante dans le secteur du commerce et du négoce (74 % contre 55 %).
Deuxième pôle d'inquiétude pour les dirigeants de PME : le financement. Il est mentionné par 38 % des entrepreneurs interrogés. La sécurisation de la trésorerie est la priorité absolue (82 %), en particulier dans le secteur de l’industrie et de la construction (98 %).
La relation avec les fournisseurs est la troisième priorité des chefs d'entreprise (27%). Et la gestion des ressources humaines arrive en dernière place (24 %). Sur ce sujet, les patrons se montrent d'ailleurs très partagés entre recrutement (32 % d’intentions), réduction des effectifs (32 %) et optimisation grâce à la mobilité ou à la valorisation des talents (36 %).

 

*L’Institut Sage a interrogé 403 dirigeants d’entreprises en février dans différents secteurs d’activité (commerce/négoce, industrie/construction, services) pour identifier leurs préoccupations pour 2009.