Mon compte Devenir membre Newsletters

Les engagements des banques ne seront "vraisemblablement" pas tenus, selon Hervé Novelli

Publié le par

Jeudi 24 septembre, Hervé Novelli a déclaré que les banques ne respecteront "vraisemblablement" pas leur engagement sur l'augmentation du volume de crédits accordés au secteur privé.

Jeudi 24 septembre, Hervé Novelli a déclaré que les banques ne respecteront "vraisemblablement" pas leur engagement sur l'augmentation du volume de crédits accordés au secteur privé. «Les conditions économiques font mécaniquement baisser la demande (…). Il y a moins une contraction du crédit qu'une demande des PME moins vigoureuse», a estimé le secrétaire d'État chargé des PME. Les établissements bancaires s'étaient engagés à augmenter de 3 à 4%, sur l'ensemble de l'année 2009, l'encours des crédits accordés aux ménages et aux entreprises. Les chiffres de l'Observatoire du crédit indiquent qu'elles seront en dessous de cet objectif (2 à 3%).