En ce moment En ce moment

Les "petits" patrons voteront massivement pour l'UMP le 7 juin prochain

Publié par le

Les listes UMP devraient recueillir près de 46 % des suffrages lors des prochaines élections européennes. C'est ce qu'indique une étude réalisée par l'IFOP pour Fiducial.

  • Imprimer

Les dirigeants de TPE ne sanctionneront pas le gouvernement lors des prochaines élections européennes. Selon une étude réalisée par l'IFOP pour Fiducial, publiée lundi 18 mai, les intentions de vote exprimées par les "petits" patrons s’avèrent extrêmement favorables à l’UMP. L'organisation politique pourrait réunir, le 7 juin prochain, près de 46 % des suffrages. Viennent ensuite celles du Mouvement Démocrate (16 %), celles du Parti Socialiste (11 %), puis des Verts (9 %). Toujours selon ce sondage, seuls 27 % des interviewés ont l’intention d'utiliser leurs votes pour sanctionner Nicolas Sarkozy et le gouvernement de François Fillon. Enfin, concernant l'abstention, 55 % des dirigeants de TPE envisagent "certainement" d’aller voter aux élections européennes, 20 % déclarant qu’il y a des "chances", 11 % "sans doute, mais sans certitude". Toutefois, seuls 11 % des sondés s’affirment "décidés à ne pas voter".

Julien Van Der Feer

Julien Van Der Feer

Rédacteur en chef

Rédacteur en chef d’Artisans Mag’ et de Commerce Magazine, l’univers de l’artisanat et du commerce est mon quotidien depuis 3 ans. Je suis passionné par [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Création d'entreprise

Par Anne Sophie Panseri, présidente de Femmes Chefs d'Entreprises

On en parle beaucoup, de plus en plus... De nombreuses structures d'accompagnement, de financement, de conseil, inscrivent à leur programme [...]

Création d'entreprise

Par Amélie Moynot

Ils ont plus de cinquante ans et se sont lancés dans l'aventure start-up. Avantages, inconvénients, conseils... Trois dirigeants livrent leur [...]

Création d'entreprise
SPENDESK

Par SPENDESK via Marketme

Qu’elle en soit au niveau “seed” ou dépassant déjà les millions d’euros de chiffre d’affaires, une bonne startup pense toujours à sa scalabilité. [...]