Mon compte Devenir membre Newsletters

Les professionnels mobilisés pour réduire les risques liés à la manutention

Publié le par

Les activités liées à la manutention restent parmi les plus accidentogènes. Cependant, les professionnels concernés s'impliquent toujours plus pour réduire les risques.

L'enquête, réalisée par le salon Manutention auprès de ses visiteurs en juin dernier, révèle que les professionnels concernés par la manutention ont pris conscience des enjeux des règles de sécurité pour cette activité. Ils ont identifié les risques, mis en place des actions en termes de prévention, entrepris de responsabiliser leurs salariés et réorganisé le travail.

Cependant, les chiffres (source: INRS) montrent que les activités liées à la manutention représentent 20% des accidents du travail, juste derrière les chutes de hauteur (30%).  Il reste donc du chemin à parcourir pour faire reculer la fréquence de ces accidents entraînant un arrêt supérieur à 24 heures. Il y en a aujourd'hui un toutes les huit secondes.

Les risques sont reconnus

Tous les professionnels s'accordent désormais pour dire que l'analyse de l'environnement de travail et de ses conséquences est primordiale pour prévenir les risques liés à la manutention. Parmi les risques le plus souvent évoqués, les problèmes de dos arrivent en première position (40%). Viennent ensuite les chocs et coupures (26%), suivis des problèmes musculaires (18%) et des dangers d'écrasement (12%).

88% des sondés déclarent aussi mener des actions de prévention: en tête la formation, avec en premier lieu la formation aux règles de base (34%), à l'utilisation des équipements (33%) et aux premiers secours (30%).

Par ailleurs, pour la majorité des personnes interrogées par l'enquête (91%), le système de prévention de ces risques passe par une meilleure organisation du travail.