En ce moment En ce moment

Les signes officiels de qualité en perte de reconnaissance

Publié par le

Pour l'ensemble des produits de grande consommation, l'attention des Français en 2007 était moins portée sur les labels et certificats que sur le prix affiché, selon une étude du Credoc.

  • Imprimer

La présence d'un label de qualité est le quatrième critère d'achat pour les produits de grande consommation. C'est le résultat d'une étude du Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Credoc) menée auprès de plus de 1 000 Français en mai 2007. 68 % d'entre eux citent ce critère comme incitant à l'achat, contre 73 % en 2000. Les facteurs évoqués en premier sont les “garanties d'hygiène et de sécurité”, le “prix compétitif” et la fabrication en France.
Si deux labels gardent une bonne image auprès des consommateurs, Label Rouge et Agriculture biologique AB, les autres sont en perte de vitesse. Les jeunes générations sont les moins convaincues par les certificats, ce qui indique, selon Gabriel Tavoularis, directeur de l'étude, « une tendance qui a peu de chance de s'inverser avec le temps ». La raison de cette tendance pourrait venir de la multiplication des références à la qualité et à l'origine des produits, comme l'ont confirmé plusieurs associations de consommateurs.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Création d'entreprise

Par Amélie Moynot

Dans l'énergie, la santé, le jeu... Les applications du numérique sont multiples. Présentes au festival Futur.e.s, vendredi 22 juin 2018 à Paris, [...]

Création d'entreprise

Par Mickaël Deneux

Organisé jeudi 21 juin 2018 à Lille, la 4ème édition de l'Euratech' Day Summer a rassemblé près d'une trentaine de jeunes pousses provenant [...]