En ce moment En ce moment

Les titres-restaurant bientôt acceptés pour régler les fruits et légumes

Publié par le

Les détaillants de fruits et légumes qui le souhaitent vont pouvoir accepter les titres-restaurant. Une bonne nouvelle pour les salariés et pour l'UNFD qui y voit une opportunité pour les commerçants.

  • Imprimer

Enfin ! Le décret d'application permettant aux détaillants de fruits et légumes d'accepter les titres-restaurant est enfin paru au Journal Officiel du mercredi 3 mars 2010. Seule condition ? Que ce moyen de paiement soit utilisé pour régler des préparations alimentaires immédiatement consommables. Mais ce n'est pas vraiment un problème pour les primeurs qui proposent une large gamme de fruits et légumes consommables immédiatement (clémentines, pommes, poires, fraises, prunes, cerises, tomates cocktail…).

Par ailleurs, cette extension correspond aujourd’hui à l’évolution du métier de primeur, selon l’Union nationale des syndicats de détaillants en fruits, légumes et primeurs (UNFD). Le commerçant adapte son offre aux besoins du consommateur en proposant des produits préparés ou prêts à cuisiner. De plus en plus, il s’équipe d’un laboratoire et épluche, découpe, hache, mixe les fruits et légumes frais devant la clientèle.

Une victoire pour l’UNFD, qui y voit "une opportunité pour les détaillants mais surtout un bénéfice pour tous les salariés qui pourront profiter de produits sains et équilibrés".

L’UNFD va maintenant solliciter une rencontre avec la Commission nationale des titres-restaurant, qui gère le système, et les sociétés émettrices* pour mettre en œuvre très rapidement le dispositif avant l’arrivée des fruits et légumes d’été. Puis restera aux détaillants en fruits et légumes intéressés à demander l'agrément pour pouvoir accepter les titres-restaurant.

Nous vous décrivons la procédure à suivre dans cet article issu de Commerce Magazine de décembre-janvier 2009 : Accepter les différents titres-restaurant. L'UNFD proposera également aux 15 000 détaillants un kit “Mode d’emploi” pour les guider, étape par étape, dans la mise en place des titres-restaurant sur leur point de vente.

 

* Les sociétés émettrices sont au nombre de cinq : Accor Services (Ticket Restaurant), le groupe Chèque déjeuner (Chèque Déjeuner), Sodexo (Chèque Restaurant) et Natixis Intertitres (Chèque de Table).

La rédaction vous recommande

Par Editialis Brand Content

Dans un univers concurrentiel ou les marques ont des difficultes se differencier Il faut reussir se differencier dans sa promesse aux consommateurs [...]

Sur le même sujet

Création d'entreprise
SPENDESK

Par SPENDESK via Marketme

Qu’elle en soit au niveau “seed” ou dépassant déjà les millions d’euros de chiffre d’affaires, une bonne startup pense toujours à sa scalabilité. [...]

Création d'entreprise

Par Amélie Moynot

Optimiser les chantiers de construction, les rendre plus sûrs, plus efficients. C'est l'ambition de ces start-up, invitées mardi 26 juin 2018 [...]