Mon compte Devenir membre Newsletters

Loi de modernisation de l'économie : les "plus" et les "moins" selon la CGPME

Publié le par

La CGPME estime que la loi de modernisation de l'économie marquera "une étape importante en matière de simplifications administratives".

La CGPME indique, dans un communiqué, que la loi de modernisation de l'économie marquera "une étape importante en matière de simplifications administratives" et qu'elle répond "pour partie aux attentes des PME en ce qui concerne notamment la réduction des délais de paiement et les seuils financiers".
Pour autant, la CGPME regrette que le volet urbanisme commercial du texte privilégie la grande distribution au détriment du commerce de proximité. "La concurrence si souvent mise en avant risque, dans les faits, de se traduire rapidement par une situation de monopole d'une seule forme de commerce", estime-t-elle.

Enfin la CGPME affirme que la négociabilité des tarifs établira "un déséquilibre dans les relations commerciales, les PME fournisseurs de la grande distribution n'ayant plus les moyens de se faire entendre face aux exigences des grands donneurs d'ordre". La confédération réclame donc à nouveau "la justification et le contrôle des contreparties sans lesquelles il ne saurait y avoir de relations saines et équilibrées".