Mon compte Devenir membre Newsletters

Louis Schweitzer nommé président de France Initiative

Publié le par

Le réseau de financement et d'accompagnement a désigné le successeur de Jean-Pierre Worms le 3 mai.

Le conseil d’administration de France Initiative (réseau de financement et d'accompagnement) a porté Louis Schweitzer à la présidence du mouvement, à l’issu de l’assemblée générale du 3 mai. Cet ancien p-dg de Renault et ancien président de la Halde, Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité, succède à Jean-Pierre Worms, qui assurait la transition depuis le retrait de Bernard Brunhes pour raisons de santé.

Qu'est-ce que France Initiative ?

Ce réseau décentralisé réunit 244 associations locales ou départementales, appelées plateformes France Initiative, qui interviennent auprès des créateurs ou repreneurs d’entreprises sous la forme d’un prêt d’honneur à taux zéro, destiné à renforcer leurs fonds propres et à faciliter l’accès aux financements bancaires et d’un accompagnement personnalisé, qui peut comporter le parrainage des nouveaux entrepreneurs. L’efficacité de ce modèle d’appui à la création d’entreprises repose pour beaucoup dans l’engagement bénévole de chefs d’entreprises, cadres, experts-comptables et avocats, qui apportent leur concours aux nouveaux entrepreneurs.
En 2010, l’action de France Initiative a permis de créer ou de reprendre près de 17 000 petites entreprises, représentant plus 37 000 emplois créés ou maintenus. Elle a également permis de mobiliser plus de 1 milliard d’euros, qui ont profité à l’économie des territoires : plus de 166 millions d'euros de prêts à taux zéro et 96 millions d'euros de prêts bancaires accordés en complément. Ce mouvement a fêté ses 25 ans en 2010.

Bio express de Louis Schweitzer

L'homme a 68 ans, est diplômé de l'ENA et a été inspecteur des Finances. Il a également été directeur de cabinet de Laurent Fabius, ministre délégué chargé du Budget en 1981, ministre de l'Industrie et de la recherche en 1983 et Premier ministre de 1984 à 1986. En mai 1986, il a rejoint Renault dont il a été président-directeur général de 1992 à 2005. Au cours de cette période, il a noué une alliance avec Nissan, pris le contrôle de Dacia et de Samsung et conclu une alliance dans le camion avec Volvo. De 2005 à 2010, il a présidé la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde). Aujourd'hui, il est président ou membre du conseil d'administration de différentes sociétés et organismes d'intérêt général.