Mon compte Devenir membre Newsletters

Malgré une activité économique stable à Paris, les premiers effets de la crise se font sentir

Publié le par

Si les entreprises parisiennes n'ont pas ressenti les effets de la crise en septembre, le mois d'octobre voit pointer certains indicateurs reflétant la conjoncture économique actuelle.

Selon le baromètre du greffe du tribunal de Paris, rendu public mardi 18 novembre, si les entreprises parisiennes n’ont pas ressenti les effets de la crise en septembre, le mois d’octobre voit pointer certains indicateurs reflétant la conjoncture économique actuelle, comme par exemple l’augmentation des déclarations de cessation des paiements.

Paris compte aujourd’hui 337 996 entreprises. Depuis janvier 2008, 29 645 immatriculations ont été enregistrées. Sur octobre 2008, 9 390 entreprises supplémentaires ont accru les effectifs des entreprises immatriculées au RCS parisien, soit + 2,86 % par rapport à l’année 2007. Depuis le début de l’automne, seuls les statuts juridiques de SARL et de Sociétés en nom collectif (SNC) soutiennent la stabilité de la création d’entreprises à Paris, ce qui n’est pas le cas des autres formes juridiques, qui diminuent.

Même si le taux de défaillance d’entreprises reste inférieur à 1 %, en 2008 et que le nombre des jugements d’ouverture de procédures judiciaires reste stable (3 077 décisions prononcées), l’augmentation de 52 % du montant du passif moyen cumulé des entreprises défaillantes, soit 234 282 euros, suscite l’attention. En outre, le nombre de déclarations de cessation des paiements augmente de 13 % au titre des 10 premiers mois de l’année, soit 2 014 et de 30 % au seul mois d’octobre 2008 par rapport à octobre 2007, soit un total de 253.