Mon compte Devenir membre Newsletters

Moral en baisse pour les dirigeants de PME – PMI européens

Publié le par

Les entreprises espagnoles sont les plus pessimistes. La majorité d'entre elles (57%) se prononce même sur une baisse de leur chiffre d'affaires en 2009.

Comme leurs homologues hexagonaux, les chefs d'entreprise européens sont peu optimistes pour 2009. Le moral des patrons de PME-PMI européens s’est nettement détérioré en 2008, en lien avec l’intensification des chocs communs (crise financière, cours des matières premières et de l’énergie) ou spécifiques à certaines économies (crédit, immobilier). C'est ce qu'indique le 7e baromètre Eurofactor* réalisé par le Crédit Agricole et publié le 19 janvier.
Les entreprises espagnoles sont les plus pessimistes. La majorité d’entre elles (57%) se prononcent même sur une baisse de leur chiffre d’affaires en 2009, sans doute en raison de l’ampleur du freinage conjoncturel en cours, en lien avec la récession immobilière. Les PME-PMI françaises, quant à elles, sont pessimistes sur les perspectives d’évolution de leur chiffre d’affaires : 60% prévoient une stabilité de leur chiffre d’affaires en 2009 ; seulement 24% anticipent une augmentation, contre près de 50% l’année précédente.
Parallèlement, 15% à 25% des sociétés européennes prévoient une baisse de leur rentabilité en 2009 (voire 44% en Espagne), un pourcentage en nette progression par rapport à l’année précédente.

* Réalisé par CSA auprès de 3 000 entreprises de 6 à 500 salariés de sept pays européens (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Grande-Bretagne et Portugal).