Mon compte Devenir membre Newsletters

Nadine Morano veut des sanctions pour atteindre l'égalité salariale

Publié le par

La secrétaire d'État à la Famille et à la Solidarité s'est déclarée favorable à "un dispositif plus coercitif" pour obliger les sociétés à mettre en place une égalité salariale entre hommes et femmes.

Mercredi 21 octobre sur RMC et BFM TV, Nadine Morano, secrétaire d'État à la Famille et à la Solidarité, s'est déclarée favorable à "un dispositif plus coercitif" pour obliger les entreprises à mettre en place une égalité salariale entre les hommes et les femmes. Une loi de 2006 prévoyait bien que les entreprises passent des accords avant le 31 décembre 2010. Mais, à ce jour, seules 5 % d'entre elles l'ont fait. "Il nous faut aller plus loin, parce que c'est simplement une affaire de justice", a-t-elle déclaré avant de préciser ceci : "Nous allons travailler, avec Xavier Darcos [le ministre du Travail, NDRL] à travers des négociations, à arriver à cette égalité salariale" , a-t-elle indiqué. Ce dernière n'écarte pas la possibilité de sanctionner financièrement les entreprises.
En France, l'écart salarial entre les hommes et les femmes est de près de 20 % en France, contre 15 % au niveau européen.