Mon compte Devenir membre Newsletters

Naissance du Fonds de consolidation et de développement des entreprises

Publié le par

Le 1er octobre, les banques se sont réunies à Matignon pour officialiser la création de ce “ticket”, réservé aux entreprises qui ont fait appel ou feront appel au Médiateur du crédit.

Le 1er octobre, les banques se sont réunies à Matignon pour officialiser la création de ce “ticket”, réservé aux entreprises qui ont fait appel ou feront appel au Médiateur du crédit. Il avait été annoncé, en août, par Nicolas Sarkozy.  Il «interviendra en capitaux propres pour redonner de l'oxygène aux entreprises compétitives, là où les financements classiques ne sont plus accessibles», a indiqué François Fillon.
Alors que 7 000 dossiers ont trouvé une issue positive, le Fonds de consolidation ne devrait intervenir que sur une centaine de cas au plus. Doté de 200 millions d'euros, le “ticket” moyen d'intervention s'établira entre 2 et 3 millions d'euros. Il pourra atteindre 15 millions d'euros, mais seulement pour des situations exceptionnelles. Il restera minoritaire au capital des PME.
Enfin, cette nouvelle aide n’aura pas d’incidence sur les finances publiques. Le fonds de consolidation des PME est en effet financé à hauteur de 95 millions d’euros par le Fonds stratégique d’investissement et à hauteur de 105 millions par les 11 banquiers et assureurs associés à l’opération.