Mon compte Devenir membre Newsletters

Nicolas Sarkozy veut doper l'intéressement des salariés

Publié le par

Le chef de l'État a annoncé, lundi 26 mai, la suppression du blocage automatique de la participation et la création d'un crédit d'impôt pour encourager l'intéressement.

Le chef de l'État a annoncé, lundi 26 mai, la suppression du blocage automatique de la participation et la création d'un crédit d'impôt pour encourager l'intéressement. Le projet de loi, examiné avant l'été en Conseil des ministres, sera débattu à l'automne au Parlement. Le texte prévoit de doubler en quatre ans l'intéressement dans les entreprises, de sanctionner celles qui ne respecteront pas l'obligation de négocier chaque année les salaires de leurs employés en baissant les allégements de charges de 10 %. Sur les salaires, Nicolas Sarkozy a annoncé que la date de revalorisation du salaire minimum passerait « du 1er juillet au 1er janvier », à partir du 1er janvier 2010. Toutes ces dispositions seront inclues dans un projet de loi présenté en Conseil des ministres « avant l'été », adopté « avant la fin l'automne au Parlement », pour application « dès 2009 », a précisé Nicolas Sarkozy.