Mon compte Devenir membre Newsletters

Oseo a versé plus de 350 millions d'euros d'aides à l'innovation en 2007

Publié le par

366 millions d'euros, c'est le montant total des aides versées par Oséo en 2007 en soutien à l'innovation.

366 millions d’euros, c’est le montant total des aides versées par Oséo en 2007 en soutien à l’innovation. Plus de 4 300 initiatives industrielles ont été financées en 2007, parmi lesquelles 2 300 projets innovants en phase amont de faisabilité ou de développement.
A l’occasion de la présentation de ce bilan, vendredi 20 juin, François Drouin, p-dg d’Oséo, a affirmé le très fort engagement d’Oséo au côté des entreprises qui innovent et se développent. « Dans des conditions d’instabilité et de changement qui affectent l’économie mondiale, le rôle d’Oséo auprès des entreprises s’avère essentiel. Nous n’avons jamais autant financé l’innovation en France que durant les premiers mois de l’année. » En effet, 185 M€ d’aides directes (hors prêts mezzanines et garanties) ont été injectés, à la fin mai, dans les projets innovants portés par des entreprises jusqu’à 2 000 salariés (soit + 14 % par rapport à la même période 2007 et + 55 % par rapport à 2006). A cela s’ajoutent 310 M€ engagés dans des programmes collaboratifs associant grands groupes, PME, laboratoires et universités. « C’est la preuve que les entreprises françaises sont dynamiques et croient en l’avenir, a souligné François Drouin. L’année 2008 sera une année d’innovation et nous concentrerons nos efforts dans les domaines où la France a une carte à jouer. Les leaders de demain ne sont pas concentrés dans une filière particulière : l’innovation et la croissance émergent dans tous les secteurs d’activité. Oséo est très attaché à soutenir l’initiative industrielle où qu’elle soit : les secteurs riches en innovations de rupture (énergie, technologies médicales) illustrent les besoins du marché (sensibilité à l’environnement, vieillissement de la population), qui stimulent en écho la créativité. »
Des initiatives telles que le Pacte PME ou encore le succès d’Eurostars, pour lesquels Oséo joue un rôle majeur, montrent bien la réactivité des PME françaises et leur capacité à traduire dans les faits l’innovation ouverte et partagée, format de plus en plus nécessaire à leur compétitivité. C’est pourquoi, les pouvoirs publics ont décidé, dans la continuité des missions d’Oséo, de confier au groupe la gestion, à partir de janvier 2009, du Fonds unique interministériel dédié au financement des projets des pôles de compétitivité.