Mon compte Devenir membre Newsletters

Ouverture dominicale : la CGPME partage les réserves des parlementaires

Publié le par

“Si l'intérêt économique d'une telle mesure est éminemment contestable, ses conséquences sociales risquent de s'avérer catastrophiques, en particulier pour le commerce de proximité”, estime la CGPME.

La CGPME partage les réserves exprimées vendredi 21 novembre par voie de presse par une cinquantaine de parlementaires qui considèrent que « la hausse du pouvoir d'achat ne se décrète pas par l'ouverture des commerces le dimanche ». C'est ce que la Confédération indique dans un communiqué. « Si l'intérêt économique d'une telle mesure est éminemment contestable, ses conséquences sociales risquent de s'avérer catastrophiques, en particulier pour le commerce de proximité », précise la CGPME qui rappelle par la même occasion qu'elle « place l'Homme au centre du libéralisme tempéré qu'elle préconise depuis toujours et refuse à l'instar de ces parlementaires de le réduire à un simple consommateur ».