Mon compte Devenir membre Newsletters

Ouverture dominicale : la CGPME vigilante pour éviter toute généralisation

Publié le par

Pour la CGPME, "partager un gâteau en sept parts au lieu de six ne l'a jamais fait grandir".

La CGPME, qui prend acte de la volonté gouvernementale de rouvrir le débat sur l'ouverture dominicale, déclare lundi 27 avril dans sa newsletter qu'"elle sera extrêmement vigilante pour éviter toute généralisation qui fragiliserait inévitablement le commerce de proximité, économiquement incapable de résister face au rouleau compresseur d'une grande distribution jouant sur l'effet de masse". Pour l'organisation patronale, "porter atteinte à la richesse du tissu commercial français basé sur le fragile équilibre entre les différentes formes de commerce serait une erreur majeure alors que plus de la moitié des communes n'ont déjà plus aucun commerce". Elle poursuit : "À l'inverse, adapter la réglementation actuelle pour permettre l'ouverture dominicale des commerces en zones touristiques pourrait s'avérer utile. Mais il convient de faire preuve de plus grande prudence pour ne pas sacrifier l'économie de proximité sur l'autel d'un hypothétique gain de pouvoir d'achat, totalement illusoire." Conclusion de la CGPME : "Partager un gâteau en sept parts au lieu de six ne l'a jamais fait grandir !"