Mon compte Devenir membre Newsletters

Plus d'un quart des actifs voient leur travail perturbé par un manque de sommeil

Publié le par

40 % des actifs voient leur sommeil dérangé par leurs préoccupations professionnelles, selon l'étude RÉUNICA / Occurrence.

Selon une étude RÉUNICA / Occurrence*, 40 % des actifs voient leur sommeil dérangé par leurs préoccupations professionnelles. Dans 68 % des cas, cela est dû à des préoccupations telles que la charge de travail, la pression et le stress. Inversement, les problèmes de sommeil ont des répercussions sur l'activité professionnelle de plus d'un quart des actifs français. Dégradation des relations professionnelles, baisse d'énergie, de la concentration et de la vigilance en sont les principales conséquences. Le problème reste très peu identifié en entreprise. 90 % des responsables RH déclarent ne pas avoir constaté de problèmes de vigilance liés à des troubles du sommeil de salariés et seulement 1 responsable sur 10 a déjà mené une ou plusieurs actions de prévention au sein de son entreprise. *Enquête menée en septembre auprès d'un échantillon représentatif de 1 006 français et de 100 dirigeants et DRH de grandes entreprises françaises.