Mon compte Devenir membre Newsletters

Le magasin reste plébiscité par les consommateurs, la tablette et le drive séduisent de plus en plus

Publié le par

Le magasin reste le principal point de contact entre une enseigne ou une marque et ses clients, alors même que les canaux de vente se démultiplient. C'est ce que révèle le premier baromètre de l'“omniretail” réalisé par Ipsos pour CA Com.

Le magasin reste plébiscité par les consommateurs, la tablette et le drive séduisent de plus en plus

Les magasins en dur restent au cœur de la vie quotidienne des Français. Quatre Français sur cinq les fréquentent au moins une fois par semaine. C’est ce qui ressort de l’enquête réalisée par Ipsos pour l’agence de communication spécialisée dans le commerce CA Com.

Toutefois, à l’ère de l’“omniretail”, autrement dit de la démultiplication des canaux de vente, cette étude met aussi en avant les bons résultats de l'e-commerce (16 % des Français y ont recours au moins une fois par semaine). Elle pointe également l’émergence du “drive” : un Français sur dix a ainsi retiré ses courses en voiture après les avoir sélectionnées sur Internet au cours des 12 derniers mois. Quant à l’achat sur tablette, un quart des possesseurs de ce type de technologie l'ont utilisée pour effectuer un achat.

D’un point de vue plus prospectif, 9 % des internautes se déclarent intéressés par l’achat à partir d’une télévision connectée, ce qui laisse présager de fortes évolutions dans les comportements d’achat des Français dans les mois et années à venir. En revanche, l’achat sur mobile ne décolle pas, seulement 6 % des Français y ont eu recours. Ce chiffre s’élève à 12 % chez les possesseurs de smartphones.

Au final, ce premier baromètre démontre que l’“omniretail” commence à s’inscrire dans les modes de consommation des Français, qui fréquentent en moyenne 4,7 types de points d’achats différents par an. Mais l’étude constate également la fracture technologique et sociétale entre une population urbaine, jeune, active et très équipée en nouvelles technologies, qui multiplie les expériences d'achat, et une population plus âgée, de province, moins équipée, qui privilégie les magasins physiques.

Méthodologie :
L’étude a été réalisée par Ipsos auprès d’un échantillon de 1 015 personnes, âgés de 15 ans et plus, du 17 au 21 février 2012.