Mon compte Devenir membre Newsletters

Améliorez les conditions de travail grâce à des clusters sociaux !

Publié le par

Avec son dispositif Tempo, l'Anact aide les entreprises à préparer leurs négociations sur l'emploi des seniors, sur la prévention de la pénibilité et sur l'égalité professionnelle. Et ce via des actions collectives appelées clusters sociaux qui favorisent l'échange de pratiques entre participants.

Le réseau Anact, l'agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail, lance en octobre le dispositif Tempo (travail, emploi, populations) qui a pour objectif d’aider les entreprises à mieux intégrer ces trois paramètres dans les prochains accords pénibilité et égalité professionnelle liés au nouveau contexte législatif. En effet, la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2009 a instauré une obligation de négocier l’emploi des seniors pour les entreprises de plus de 50 salariés et la loi du 9 novembre 2010 impose de bâtir un accord ou un plan d’action sur la prévention de la pénibilité et sur l’égalité professionnelle.

Avec le projet Tempo, les Aract (Associations régionales pour l’amélioration des conditions de travail) organisent sur leur territoire des actions collectives regroupant des entreprises. Ces actions collectives appelées clusters sociaux ont pour vocation d’aider les entreprises à préparer leur accord ou plan d’action en favorisant l'échange de pratiques entre participants.

Le principe du cluster social

Un cluster social regroupe plusieurs entreprises sur une même zone géographique ou appartenant à un même secteur d’activité. Chaque entreprise y est représentée par un dirigeant et un représentant du personnel (le secrétaire du comité d’entreprise, par exemple). Les débats et échanges au sein de chaque cluster permettent, à partir des enseignements de
leurs accords et plans d’action seniors, d’aborder la perspective des obligations "prévention de la pénibilité et égalité professionnelle" en intégrant la question du travail et de son organisation.

Ce dispositif gratuit vise à mieux se préoccuper des populations au travail et à proposer des innovations sociales adaptées à leurs situations. Ainsi, les entreprises pourront remplir leurs obligations et enrichir leur dynamique sociale en bénéficiant régionalement d’une ingénierie élaborée par le Réseau Anact.

Le dispositif Tempo est financé par le Fonds Social Européen et l’Anact.

Pour participer, les entreprises intéressées sont invitées à contacter l’Aract de leur région.
Plus d’informations sur tempo.anact.fr.