Mon compte Devenir membre Newsletters

Relation inter-entreprises : les grands groupes tardent plus à payer leurs fournisseurs en 2013

Publié le par

CroissancePlus et la Médiation inter-entreprises ont publié, le 21 novembre 2013, une enquête sur l'évaluation des fournisseurs de leurs clients grands comptes. Résultat, une situation qui ne s'améliore pas voire se dégrade, en particulier du côté des délais de paiement pour plus d'une PME sur deux.

Pas mieux, voire pire. Tel est le constat que dresse 86% des fournisseurs de grandes entreprises sur l'évolution de la qualité de leur relation avec leurs clients par rapport à 2012.

Interrogés dans le cadre d'une étude* publiée le 21 novembre 2013 par l'association CroissancePlus et la Médiation inter-entreprises, ils sont même 23% à noter une claire dégradation de cette relation.

Les délais de paiement se détériorent

Une perception à corréler avec une détérioration des délais de paiements selon plus d'une PME sur deux (57%). Seuls 5% des fournisseurs interrogés soulignent une amélioration de ce côté.

Des résultats inquiétants mais peu surprenant quand on sait que les retards de paiement sont la spécialité des grands groupes français.

Les groupes Legrand, Shneider Electric et Dassault Aviation intègrent le top 3 des bons élèves en la matière. En queue de classement, on retrouve Vivendi (60ème position), Nexity et Renault.

Consultez en détail le classement.

* Méthodologie :
Enquête réalisée du 15 juillet au 22 octobre 2013 par OpinionWay auprès de milliers de prestataires des plus grandes entreprises françaises. L'enquête a été administrée par internet auprès des dirigeants et directeurs financiers de ces prestataires, qui ont pu noter individuellement chacun de leur client. Au total, près de 4000 évaluations des grandes entreprises ont été recueillies. Elles ont été évaluées sur deux indicateurs : la qualité de la relation client-fournisseur et le respect des délais de paiement. L'indice de qualité de relation client et de respect des délais de paiement est calculé à partir de la note de recommandation (Net Promoter Score) rapporté sur un indice 100.