Mon compte Devenir membre Newsletters

Rémunération des patrons : le contre-projet du mouvement Ethic

Publié le par

Suite à son retrait du comité du Medef chargé de réfléchir à la rémunération des dirigeants, le mouvement Ethic (Entreprises de taille humaine indépendantes et de croissance), lance son propre comité.

Le mouvement Ethic (Entreprises de taille humaine indépendantes et de croissance), lance son projet de comité des sages pour encadrer la rémunération des patrons. Cette décision fait suite à son retrait, le 9 avril, du comité Ethique du Medef chargé de mettre en place le comité des sages. Ethic, par la voie de sa présidente Sophie de Menthon, estime "nécessaire, pour l’exercice d’une autorégulation effective et crédible, qu’un comité totalement indépendant puisse jouer un rôle de gendarme en prononçant éventuellement des blâmes, en mettant en exergue les progrès ou renoncements à certaines pratiques des entreprises cotées amenées à licencier, ou encore en dénonçant tout simplement celles qui ne respecteraient pas le code de bonne conduite Afep (Association française des entreprises privées)/Medef". Or, les propositions du Medef discutées alors n'allaient pas en ce sens. Dans une interview accordée au Journal du Dimanche du 26 avril, elle déclare qu'elle « voit mal comment » le comité imaginé par le Medef pourrait être « indépendant » et « avoir une autorité morale » alors que le Medef et l'Afep « cautionnent des pratiques de rémunérations que nous désapprouvons ».
Le comité imaginé par Sophie de Menthon serait composé d'une quinzaine de personnalités (dirigeants d'entreprises cotées, de PME, juriste de droit social, expert des médias, philosophe, parlementaires...). Les instances patronales (Medef, CGPME, Ethic, etc.) présenteraient leur candidat. Ethic propose Michel Barbier de La Serre, président d'un groupe industriel, et Yves Cannac, haut fonctionnaire et ancien administrateur de grandes. Sophie de Menthon n'est pas elle-même candidate. Laurence Parisot, la présidente du Medef, doit présenter mardi 28 avril le projet du Medef et de l'Afep pour le comité des sages.