Mon compte Devenir membre Newsletters

Restauration : Frédéric Lefebvre renouvelle le contrat d'avenir

Publié le par

Frédéric Lefebvre a annoncé la signature d'un nouvel avenant au contrat d'avenir de la restauration. Trois groupes de travail sont créés pour améliorer l'investissement, la formation et la qualité.

Frédéric Lefebvre, le secrétaire d’État en charge du Commerce, de l'Artisanat et des PME, a renouvelé son soutien au secteur de l'hôtellerie et de la restauration. Il a annoncé la signature d'un nouvel avenant au contrat d'avenir le 28 avril prochain. Un engagement qui a pour objectif de sécuriser les professionnels du secteur. « Le bilan de la TVA à 5,5 % est positif et a été utile », a tenu à préciser Frédéric Lefebvre à l'issue de la réunion du comité de suivi du contrat d’avenir qui s'est tenue le 24 janvier 2011. En matière de baisse des prix, la profession est à – 2,5 % au lieu des 3 % prévus dans le contrat d’avenir. L’objectif du volet emploi a été largement rempli avec la création de 30 000 postes contre 20 000 prévus.

Pour soutenir la profession, le secrétaire d'État a annoncé la création de trois groupes de travail relatifs à l’investissement, la formation des apprentis et la qualité avec la valorisation du label des Maîtres restaurateurs. En matière d’investissement, le secrétaire d’État reconnaît que les dispositifs actuels mis en place par Oséo n’ont pas entièrement répondu aux besoins des professionnels du secteur et qu’il faut les améliorer. Parmi les adaptations proposées, une modification du taux, mais aussi des montants plafond et plancher de ces prêts. Il est également prévu d’en adapter la durée sur trois, cinq ou sept ans selon la nature des travaux à financer.

En matière de formation, malgré une augmentation de 3 % du nombre d'apprentis depuis l'été 2009, Frédéric Lefebvre souhaite aller plus loin. Le groupe de travail va plancher sur la formation des tuteurs, sur l'accueil des apprentis, leur mobilité à l'étranger et la valorisation des métiers auprès des jeunes.