En ce moment En ce moment

Insolite : une entreprise britannique a conseillé 11 000 clients en matière de… fraudes

Publié par le - mis à jour à
Insolite : une entreprise britannique a conseillé 11 000 clients en matière de… fraudes

Une entreprise dédiée au conseil en escroqueries en ligne a été démantelée à Londres. Spécialisée dans la vente de faux documents, la société a attiré plus de 11 000 clients depuis sa création en 1998.

  • Imprimer

“Nos services sont alternatifs et non conventionnels”, prévient la page de présentation du site internet Confidential access. C'est pour ces “services”, destinés notamment à “contourner les lacunes juridiques”, que six de ses membres ont été condamnés à Londres, vendredi 1er juin. Leurs peines de prison vont de six mois avec sursis à six ans de prison ferme, au terme d'une investigation de deux ans et demi.

Une offre de fidélisation des clients fraudeurs

Créé en 1998, le site britannique est spécialisé dans un domaine pour le moins sulfureux et illégal : le conseil en fraudes et escroqueries. Sa spécialité : la commercialisation de faux documents (bulletins de salaires, relevés bancaires, permis de conduire, adresses, factures…). Une offre payante diversifiée sous la forme de “packs” qui a attiré plus de 11 000 clients depuis sa création. Les plus fidèles bénéficiant même de l'accès à des forums privés d'échanges de conseils en matière de fraude.

Derrière cette affaire juteuse qui aurait généré plusieurs millions de livres, deux hommes : Jason Place et Barry Sales. Si les deux associés résidaient officiellement à Alicante en Espagne, les faux documents étaient conçus au Royaume-Uni. Le premier a été condamné à six ans et neuf mois d'emprisonnement. Le second, atteint d'une maladie grave en phase terminale, n'a pas été poursuivi. Cinq autres associés ont été par ailleurs condamnés.

Marion Perroud

Marion Perroud

Journaliste

Entre 2012 et 2016, Marion Perroud a suivi, au sein de la rédaction de Chef d’Entreprise, l’actualité des TPE (artisans du bâtiment et commerçants), des [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Création d'entreprise
SPENDESK

Par SPENDESK via Marketme

Qu’elle en soit au niveau “seed” ou dépassant déjà les millions d’euros de chiffre d’affaires, une bonne startup pense toujours à sa scalabilité. [...]

Création d'entreprise

Par Amélie Moynot

Optimiser les chantiers de construction, les rendre plus sûrs, plus efficients. C'est l'ambition de ces start-up, invitées mardi 26 juin 2018 [...]