Mon compte Devenir membre Newsletters

Santé au travail : évaluez les risques psychosociaux de vos salariés

Publié le par

Afin d'améliorer le suivi national de la santé au travail, l'Insee préconise, dans un rapport remis au ministre du Travail, l'évaluation de six risques psycho-sociaux.

L'intensité et le temps de travail, les exigences émotionnelles, le degré d'autonomie, les rapports sociaux, la souffrance éthique et l'insécurité de la situation de travail. Dans un rapport remis le 11 avril à Xavier Bertrand, le ministre du Travail, l'Insee a mis en évidence six risques psychosociaux à mesurer, afin de prévenir le stress de vos salariés.

Selon le rapport, l'intensité du travail dépend des contraintes de rythme, de l'existence d'objectifs irréalistes ou flous, des exigences de polyvalence, d'instructions contradictoires et de l'exigence de compétences élevées. Les exigences émotionnelles renvoient à la nécessité de maîtriser et de cacher ses émotions. L'autonomie au travail inclut les marges de manœuvre dans son travail, la participation aux décisions ainsi que l'utilisation et le développement des compétences.

Les rapports sociaux englobent les relations entre collègues, avec la hiérarchie, la rémunération, les perspectives de carrière, l'adéquation de la tâche à la personne, l'évaluation et l'attention portée au bien-être des travailleurs. La souffrance éthique naît d'un conflit de valeurs entre le but du travail ou ses effets secondaires et les convictions du travailleur. Enfin, l'insécurité dans la situation au travail peut venir de la crainte de perdre son emploi, de voir baisser son revenu, de ne pas évoluer dans sa carrière. Elle peut aussi être créée par des conditions de travail insoutenables, des incertitudes sur l'avenir du métier ou des changements incessants ou incompréhensibles.

La prochaine enquête sur les conditions de travail prévue en 2012 pourrait déjà intégrer certaines indications du rapport, selon un communiqué du ministère du Travail. Tout en sachant que la première étude de grande ampleur sur les risques psychosociaux devrait être lancée en 2015.

Le 19 avril, Xavier Bertrand doit présenter aux entreprises un bilan qualitatif des accords sur les risques psychosociaux ratifiés à ce jour.