Mon compte Devenir membre Newsletters

Soldes “flottants”, une fausse bonne idée ?

Publié le par

Institués par la loi de modernisation de l'économie en 2008, les soldes libres ont été inaugurés en 2009. Pas forcément une aubaine pour les petits commerçants…

Les soldes flottants ne font pas l'unanimité chez les commerçants indépendants, c'est ce qui ressort des réactions des représentants des organisations patronales du secteur.

Le problème de ce dispositif, qui permet d'instaurer deux semaines de soldes supplémentaires par an ? La multiplication des périodes de promotion, pouvant donner l'impression au consommateur de payer trop cher quand il achète au prix normal, selon la Fédération française des associations de commerçants.

Aussi, la Fédération nationale de l'habillement (FNH) estime que si certains de ses adhérents établissent des soldes flottants, c'est uniquement pour rester concurrentiel dans leur périmètre. «Ce n'est pas un outil pertinent, affirme Sandra Vassy, secrétaire générale de la FNH. Ce système détruit les marges des commerçants et ne suscite pas d'achats supplémentaires, les consommateurs ne font que reporter leurs dépenses.»