En ce moment En ce moment

Taxe professionnelle : encore du rififi

Publié par le

Jean-Pierre Raffarin et 23 autres sénateurs UMP ont annoncé qu'ils "ne voteront pas en l'état" la réforme de la taxe professionnelle.

  • Imprimer

23 sénateurs UMP menés par l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin ont annoncé, dans les colonnes du Journal du Dimanche, qu'ils "ne voteront pas en l'état" la réforme de la taxe professionnelle. Ils estiment que les collectivités locales y seront trop perdantes. Lundi 2 novembre sur RTL, le ministre du Budget, Eric Woerth, a affirmé que cette réforme "doit être votée maintenant". "La réforme de la taxe professionnelle doit se faire et elle se fera dans ce budget" a-t-il martelé. La semaine dernière l'Assemblée nationale a donné son feu vert.

La rédaction vous recommande

Par Editialis Brand Content

Dans un univers concurrentiel ou les marques ont des difficultes se differencier Il faut reussir se differencier dans sa promesse aux consommateurs [...]

Sur le même sujet

Création d'entreprise

Par Anne Sophie Panseri, présidente de Femmes Chefs d'Entreprises

On en parle beaucoup, de plus en plus... De nombreuses structures d'accompagnement, de financement, de conseil, inscrivent à leur programme [...]

Création d'entreprise

Par Amélie Moynot

Ils ont plus de cinquante ans et se sont lancés dans l'aventure start-up. Avantages, inconvénients, conseils... Trois dirigeants livrent leur [...]

Création d'entreprise
SPENDESK

Par SPENDESK via Marketme

Qu’elle en soit au niveau “seed” ou dépassant déjà les millions d’euros de chiffre d’affaires, une bonne startup pense toujours à sa scalabilité. [...]