Mon compte Devenir membre Newsletters

Trophées Chef d'Entreprise Magazine: une 2e édition sous le signe du succès

Publié le par

Le 24 juin, dans le salon classé de l'hôtel Intercontinental Paris-Le Grand, 450 invités sont venus célébrer les plus belles réussites de PME. Une soirée prestigieuse, festive et pétillante.

Le 24 juin, dans le salon classé de l'hôtel Intercontinental Paris-Le Grand, 450 invités sont venus célébrer les plus belles réussites de PME. Une soirée prestigieuse, festive et pétillante. Les Trophées Chef d'Entreprise Magazine récompensent les meilleurs candidats dans cinq catégories : Export, Innovation, Ressources humaines, Vente / Marketing / Communication, Qualité / Développement durable.

Dans la catégorie Export, l’or est attribué à Mobilis, le spécialiste de la protection de matériels informatiques mobiles.
Un site web en cinq langues, un mode de commercialisation adapté à chaque culture locale, une agence de presse d’envergure internationale… Sur un marché de niche, le spécialiste de la coque de protection pour ordinateurs portables réussit à vendre ses produits innovants, 100 000 par an, dans six pays (Espagne, Allemagne, Royaume-Uni, Italie, États-Unis, Canada). Pour diriger ses filiales, la société expatrie des collaborateurs expérimentés et performants. Celles-ci pèsent, aujourd’hui, plus de 50 % du chiffre d’affaires de la PME, qui entend s’attaquer prochainement à deux nouveaux marchés : le Benelux et l’Afrique du Sud.

La société ABC Distribution a reçu le Trophée d'argent.

Dans la catégorie Innovation, c'est la société Miratech qui décroche l'or.
Créée fin 2005, Miratech propose aux entreprises présentes sur Internet des analyses sur l’ergonomie de leur site. La jeune société innovante a introduit en France la technologie Eye tracking qui permet de mesurer le mouvement des yeux des utilisateurs sur un site internet. Le principe? Des diodes, dissimulées dans l’écran, projettent une lumière infrarouge vers les pupilles de l’internaute et des caméras en filment la réflexion. Les images sont ensuite traitées pour recalculer les mouvements oculaires et déterminer les zones de l’écran qui sont vues, lues ou ignorées. Les résultats obtenus sont compilés en recommandations concrètes, qui permettent aux clients de Miratech d’améliorer l’ergonomie et l’impact visuel de leurs sites. Une technologie qui a déjà séduit de grands noms tels qu’Axa, Voyages-Sncf.com, Canal +…

Le Trophée d'argent a été attribué à Sinovia et le bronze à Transatel.


Dans la catégorie Ressources humaines, l’or est attribué à CMD2, une métallerie artisanale.
Apprentissage, participation aux concours des Meilleurs apprentis de France, embauche de handicapés, participation à des programmes humanitaires et politique de mobilité interne… Chez CMD2, la gestion des ressources humaines n’est pas un vain mot. Et ce n’est pas Franck Munier qui dira le contraire. Ancien apprenti chez les compagnons, ce jeune homme consacre huit années à son tour de France, avant de connaître de graves problèmes de dos, qui mettent à mal sa carrière d’artisan métallier chez CMD2. Son employeur lui offre alors une seconde chance. Il le forme pendant un an au dessin assisté par ordinateur. Désormais, Franck Munier s’épanouit au bureau d’études de la PMI. De nombreux autres exemples sont là, qui témoignent de la volonté de Didier Duchêne, le dirigeant, de prouver que l’entreprise peut être sociale.

C'est Volutique qui a remporté le Trophée d'argent et Desk celui de bronze.


Dans la catégorie Vente / Marketing / Communication, l’or revient au traiteur du Web Les Toques.
En 2005, désireux d’élargir son horizon commercial, le traiteur haut de gamme versaillais, Les Toques, lance www.idbuffet.com, son site marchand. En quelques clics, les clients choisissent les menus, les boissons, la vaisselle et reçoivent un devis en ligne. Pour générer du trafic, l’entreprise mène des campagnes d’e-mailings, adresse une newsletter aux internautes et a mis en place un système de parrainage et de points de fidélité. La sauce a vite pris : en trois ans, la PME a organisé plus de 2 500 réceptions via Internet. Elle envisage même de proposer ses services en province, en signant des partenariats avec des traiteurs locaux.

Le restaurant La Côte Saint Jacques a remporté l'argent et Visit France le bronze.

Dans la catégorie Qualité / Développement durable, l’or est attribué Au jardin des Plantes, la jardinerie écolo.
Une jardinerie qui se pique d’écologie… Quoi de plus naturel ? Pourtant, le Jardin des Plantes a poussé la logique si loin, que sa démarche est tout à fait exemplaire. Dans la serre, les insectes prédateurs ont remplacé les pesticides. Gérées par ordinateur, les consommations de gaz et d’eau ont diminué de plus de 20 % en 5 ans. L’optimisation du rendement a entraîné une réduction, d’une demi-tonne par an, des émissions de CO2 liées à l’approvisionnement. Tout cela alors que la PME a connu une forte croissance avec un chiffre d’affaires de près de 8 millions d’euros en 2007.

Dans cette catégorie, le jury a également attribué un prix spécial à Audemat, le management environnemental.
Audemat fabrique des équipements servant à transporter le son et l’image depuis les studios vers les postes de réception radio et télé. Consciente que ses produits consomment beaucoup d’énergie, l’entreprise a mis en place des process visant à mettre sur le marché des outils constitués de moins de composants électroniques et moins gourmands en électricité. Elle a aussi lancé la construction d’une usine écologique : éclairage basse consommation, isolation renforcée et matériaux respectueux de l’environnement.

Le Trophée d'argent a été remis à Norsys, celui de bronze à la société Ilo.

La cérémonie s'est clôturée par la remise des Trophées aux Dirigeants de PME de l'année, élu par les lecteurs de Chef d'Entreprise Magazine.

Nicolas et François Bergerault, dirigeants de L’atelier des Chefs, qui démocratise la grande cuisine, obtiennent le 1er prix.
En quatre ans, les frères Bergerault ont imposé sur le marché leurs cours de cuisine à prix abordable dispensés par de grands chefs. En 2008, l’effectif devrait passer de 45 à 75 salariés pour un chiffre d’affaires prévisionnel de 8 millions d’euros en 2008.

Viennent ensuite, pour le 2e prix, Augustin Paluel-Marmont et Michel de Rovira, dirigeants de Michel et Augustin.
Rares sont ceux qui ne sont jamais tombés nez à nez avec les Petits sablés, ronds et bons de Michel et Augustin dans les allées de la distribution. Et pour cause : en 2008, l’entreprise parisienne prévoit d’écouler 2,5 millions de paquets de son produit phare. Une belle performance pour une petite boîte dont les produits (biscuits, Vaches à boire et des Vaches givrées) sont disponibles dans plus de 3 000 points de vente, parmi lesquels de nombreux supermarchés (Monoprix, Casino, Auchan, 8 à huit, Champion…), mais aussi des magasins haut de gamme (La Grande Epicerie du Bon Marché, Cafés Bert’s, Lafayette Gourmet et la très prestigieuse boutique parisienne Colette).

Le 3e prix du Dirigeant de PME revient à Jean-Michel Nomdedeu, président de Video Forever, qui offre une seconde vie aux films en super 8.
Durant l’année 2006, Video Forever a numérisé et transféré sur DVD ou sur Internet 50 000 films. Deux ans plus tard, l’entreprise traite toujours 50 000 films mais… en un mois. Une production qui reflète la croissance de cette PME pour laquelle 2008 constitue l’année de la consolidation, du développement à l’international et surtout des premiers bénéfices. Les fondateurs, Jean-Michel Nomdedeu et Nicolas Lebreton, se sont offert quatre boutiques (à Paris et Bruxelles) et ont construit un réseau de 530 points de vente : les comptoirs photo de Carrefour, Cora, Photo Hall en Belgique et les boutiques France Loisirs. En outre, ils collaborent avec l’enseigne Phox, qui commercialise leur service en marque blanche. Leur objectif d’ici à la fin 2009 ? Conquérir 170 nouveaux points de vente et s’implanter sur les marchés allemand, néerlandais et britannique, où le taux d’équipement en matériel vidéo est important.