En ce moment En ce moment

Un commerçant du Pas-de-Calais va vendre des billets de TER

Publié par le | Mis à jour le
Francis Ricart, caviste à Maizières dans le Pas-de-Calais, va vendre dans sa boutique des billets de train.
Francis Ricart, caviste à Maizières dans le Pas-de-Calais, va vendre dans sa boutique des billets de train.

Francis Ricart, caviste installé dans le Pas-de-Calais, va vendre dès le mois de juin prochain des billets de TER. Le service Nova'TER a été imaginé par la SNCF pour répondre à la disparition des points de vente de tickets dans les gares dans cette région.

  • Imprimer

"Une bouteille et un billet de TER !" C'est ce que les clients de Francis Ricart, caviste à Maizières dans le Pas-de-Calais, vont pouvoir lui demander à partir du mois de juin prochain. Le commerçant va en effet vendre dans sa boutique des billets de train. La SNCF a imaginé le service Nova’TER pour répondre à la disparation dans cette zone rurale de guichets et de distributeurs automatiques de tickets de TER.

Le principe est en fait un peu le même que celui développé par La Poste avec les Points Relais. « C’est d’ailleurs parce que j’offrais déjà ce service à mes clients que la SNCF a pensé à moi », explique Francis Ricart. S’il a accepté, c’est que l’initiative ne lui coûte rien. Un technicien de la SNCF va venir prochainement chez lui pour installer la machine à billets. Le commerçant a seulement besoin d’avoir un ordinateur et une connexion internet. Un équipement qu’il possédait déjà. Parallèlement, Francis Ricart va recevoir au moment de l’installation une petite formation.

Il attend ensuite la rentrée de septembre 2012 pour commencer à voir des retombées, quand les gens vont recommencer à prendre des abonnements TER pour le travail. Pour l’instant, la SNCF ne lui a pas encore donné le montant précis de la commission qu’il va toucher sur chaque billet de train vendu, entre 2 et 8 %. Il sait juste que les trois arrêts les plus proches de sa boutique drainent quotidiennement environ 200 passagers qui, d’après lui, peuvent représenter des clients potentiels pour acheter du vin. Des clients qui pourront également acheter des billets chez l’autre commerçant associé pour l'instant à ce service, le charcutier de Bonnières !

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Création d'entreprise
SPENDESK

Par SPENDESK via Marketme

Qu’elle en soit au niveau “seed” ou dépassant déjà les millions d’euros de chiffre d’affaires, une bonne startup pense toujours à sa scalabilité. [...]

Création d'entreprise

Par Amélie Moynot

Optimiser les chantiers de construction, les rendre plus sûrs, plus efficients. C'est l'ambition de ces start-up, invitées mardi 26 juin 2018 [...]