Mon compte Devenir membre Newsletters

Un entrepreneur sur deux voit la taxe d'apprentissage comme une forme de mécénat solidaire

Publié le par

70% des chefs d'entreprise considèrent la taxe d'apprentissage comme un moyen d'aider des jeunes en difficulté à se réinsérer.

70% des entrepreneurs considèrent la taxe d’apprentissage comme un moyen d'aider des jeunes en difficulté à se réinsérer. Ils sont aussi 69% à estimer que cette taxe est une façon de lutter contre le chômage des jeunes et est une voie pédagogique d’avenir (68%). C'est ce qu'indique un sondage réalisé par l’institut Ipsos pour la Fondation d’Auteuil et publié mardi 6 janvier.
Par ailleurs, 52% des dirigeants ont le sentiment qu’en payant la taxe d’apprentissage et en choisissant l’établissement qui en bénéficiera, leur entreprise réalise une forme de mécénat solidaire (alors que seulement 24% se déclarent prêts, dans les prochains mois, à entreprendre une action de mécénat en tant que telle).
62% des patrons de PME s’estiment bien informés sur la taxe d’apprentissage et 66% savent à quel organisme ils versent leur taxe. Cependant, plus d'un dirigeant sur deux (53%) ne sait pas que la taxe d’apprentissage peut être versée à des fondations faisant de la formation. Ils sont aussi 41% à se dire mal informés quant à l’utilisation de la taxe d’apprentissage par l’organisme bénéficiaire.