Mon compte Devenir membre Newsletters

Vous aussi, adoptez un entrepreneur européen !

Publié le par

Dirigeant d'une PME, vous souhaitez partager votre expérience tout en développant votre entreprise ? Participez au programme Erasmus pour jeunes entrepreneurs. Vous formez un jeune porteur de projet ou créateur d'entreprise européen. En échange, celui-ci œuvre pour la croissance de votre société.

Vous aussi, adoptez un entrepreneur européen !

Un échange de bons procédés. C'est ainsi que l'on pourrait résumer le programme “Erasmus pour jeunes entrepreneurs”. Créé en 2009 par la Commission européenne, le principe est simple : donner la possibilité à des porteurs de projets ou des jeunes créateurs d’entreprise européens de se former auprès de dirigeants chevronnés dans un autre pays membre de l’UE. Sur une période de un à six mois, le jeune entrepreneur peut ainsi participer au développement de la société à différents niveaux (projets commerciaux, d’innovation, étude de marché…) tout en découvrant le b.a.-ba de la gestion d’entreprise (financement, stratégie, business plan…).

Les conditions à remplir pour devenir entrepreneur d’accueil

• Résider à titre permanent dans l'un des États membres de l'Union européenne.
• Être le propriétaire, l'administrateur d'une PME ou un membre de son conseil administratif.
• Disposer de plusieurs années d'expérience dans la gestion d'une entreprise.
• Souhaiter partager vos connaissances et votre expérience avec un nouvel entrepreneur et servir de mentor à ce dernier.

Les conditions à remplir pour être accueilli dans une entreprise

• Projeter sérieusement de lancer votre propre activité sur la base d'un business plan viable.
• Avoir lancé votre propre entreprise depuis moins de trois ans.
• Résider à titre permanent dans l'un des États membres de l'Union européenne.
• Avoir un projet ou une idée entrepreneuriale concrète, présentée dans un business plan.
• Être motivé et vous engager à collaborer, au cours de votre séjour, avec un entrepreneur expérimenté d'un autre pays de l'Union européenne.
• Être désireux de contribuer au développement des activités de l'entrepreneur d'accueil et résolu à mettre à disposition vos compétences et votre savoir-faire.
• Être disposé à compléter le financement du programme pour couvrir les coûts de votre séjour à l'étranger.

La marche à suivre

Les deux parties signent une convention via un organisme local intermédiaire sélectionné par la Commission européenne (CCI, association…). Elles s'engagent également à remplir un certain nombre d’obligations afin que l’échange se déroule au mieux. Le dirigeant qui accueille doit notamment garantir un encadrement de qualité au jeune qui le rejoint. Il doit, tout comme le jeune, signer une “Charte de qualité” et s’engager à rédiger un compte-rendu à l’issue de l’échange.

Le dispositif est gratuit pour l’entreprise d’accueil. Le jeune bénéficie, quant à lui, d’une subvention (900 euros en France), délivrée par l’organisme intermédiaire et destinée à financer une partie de son séjour et de son voyage.

Le témoignage de Benjamin Suchar, fondateur de Yoopies

Après avoir créé une première start-up, Benjamin Suchar, 25 ans, a lancé Yoopies.fr en 2011. Son site internet met en relation 15 000 baby-sitters et 10 000 parents. Dans le cadre du programme "Erasmus pour jeunes entrepreneurs", Benjamin Suchar a déjà accueilli deux jeunes Européens (une Italienne et un Espagnol) intéressés par l’entrepreneuriat sur une période de deux mois et demi à trois mois, entre mars et août 2012.

S’il a décidé de rejoindre le dispositif, c’est avant tout pour se développer à l’international à moindre coût. « Grâce à cet échange, j’ai eu l’opportunité d’ouvrir une plateforme en Espagne et en Italie. » Selon lui, le programme présente également l’avantage de se confronter à de nouvelles idées et à des manières de travailler différentes.

Un processus assez lourd

Rejoindre le dispositif n’est pour autant pas aussi évident qu’il n’y paraît, selon lui. « J’ai eu du mal à trouver le bon interlocuteur et le processus comprend plusieurs lourdeurs administratives. Par ailleurs, étant donné que le dispositif est encore méconnu, il est difficile de trouver un jeune entrepreneur via la plateforme. J'ai dû passer par mon réseau professionnel », raconte-t-il.

Aujourd’hui, si la jeune Italienne est retournée terminer ses études dans son pays d’origine, l’Espagnol, lui, a rejoint l’équipe de Yoopies en CDI. « Nous réfléchissons désormais à la création d’une joint-venture en Espagne qu’il chapeauterait. C’est aussi ça, l’intérêt du programme pour les jeunes : bénéficier de l’encadrement d’une équipe expérimentée tout en limitant les risques. » Benjamin Suchar est désormais à la recherche d'un jeune entrepreneur allemand, cette fois. Un dispositif gagnant-gagnant qu'il n'est pas prêt de laisser tomber !

Yoopies
Activité : Solutions de garde d’enfants
Forme juridique : SAS
Fondateurs : Benjamin Suchar, 25 ans, Jessica Cymerman, 32 ans
Année de création : 2011
Effectif : quatre salariés
CA 2011 : NC