En ce moment En ce moment

À Paris, moins d'un patron de PME sur cinq prévoit d'embaucher dans les six mois

Publié par le

Selon l'enquête annuelle de conjoncture Médiamétrie réalisée pour le CCIP et publiée lundi 20 octobre, les dirigeants de PME parisiens sont pessimistes.

  • Imprimer

Selon l'enquête annuelle de conjoncture Médiamétrie, réalisée pour le CCIP et publiée lundi 20 octobre, les dirigeants de PME parisiens sont pessimistes. Ce sondage* indique que moins d'un patron de PME sur cinq prévoit d'embaucher dans les six mois, contre un sur quatre un an auparavant. L'enquête précise que les entreprises de Paris - petite couronne - sont davantage touchées par la crise que celles des autres régions françaises : les secteurs les plus affectés étant l'industrie des biens de consommation, la construction, le commerce de détail non alimentaire, les cafés, hôtels, restaurants, l'immobilier, les transports et le secteur de la banque-assurance. 20 % des PME de l'agglomération parisienne ressentaient, déjà durant ces six derniers mois, des difficultés d'accès au financement et un durcissement des conditions d'obtention des crédits.

*Sondage réalisé entre le 8 et le 24 septembre auprès de 5 500 entreprises de moins de 500 salariés dans Paris - petite couronne - et le reste du territoire national.

La rédaction vous recommande

Par Editialis Brand Content

Dans un univers concurrentiel ou les marques ont des difficultes se differencier Il faut reussir se differencier dans sa promesse aux consommateurs [...]

Sur le même sujet

Création d'entreprise

Par Anne Sophie Panseri, présidente de Femmes Chefs d'Entreprises

On en parle beaucoup, de plus en plus... De nombreuses structures d'accompagnement, de financement, de conseil, inscrivent à leur programme [...]

Création d'entreprise

Par Amélie Moynot

Ils ont plus de cinquante ans et se sont lancés dans l'aventure start-up. Avantages, inconvénients, conseils... Trois dirigeants livrent leur [...]

Création d'entreprise
SPENDESK

Par SPENDESK via Marketme

Qu’elle en soit au niveau “seed” ou dépassant déjà les millions d’euros de chiffre d’affaires, une bonne startup pense toujours à sa scalabilité. [...]