Mon compte Devenir membre Newsletters

Infographie En 2012, les entrepreneurs ont perdu le sommeil mais gardé espoir

Publié le par

Une étude menée par Hiscox, assureur international spécialisé dans les petites entreprises, résumée dans cette infographie, dresse un portrait des entrepreneurs européens et américains toujours aux prises avec la crise économique.

Source : www.hiscox.fr

Hiscox, assureur international spécialisé dans les petites entreprises, a publié en novembre 2012, la quatrième édition de l'enquête "ADN d'un entrepreneur" menée auprès de 3.000 patrons ou associés de PME dans six pays : la France le Royaume-Uni, les Pays-Bas, l'Allemagne, l'Espagne et les Etats-Unis. Elledélivre des chiffres et analyses clés sur l'état d'esprit et le comportement des entrepreneurs européens et américains qui, malgré un contexte difficile, croient toujours en l'avenir et restent déterminés à réussir.

Les principaux enseignements

- L'optimisme règne : Le nombre de gérants de PME optimistes dépasse largement celui des pessimistes malgré les difficultés de l'année écoulée.

- Prospection ininterrompue : Une majorité des PME signale une augmentation du nombre de nouveaux clients dans 5 pays sur 6. Un gérant consacre en moyenne 42,8 h de travail par semaine à son entreprise, les patrons Français affichant 5,8 h de plus que leurs homologues britanniques.

- Stress et contraintes : Le ralentissement économique a provoqué davantage de stress pour 43% des patrons, et 31% d'entre eux signalent des troubles du sommeil. Le stress, les insomnies et les problèmes de santétouchent plus de femmes que d'hommes.

- La motivation est au rendez-vous, mais pas les compétences linguistiques : Les PME qui ont recruté des jeunes sortant de l'école ou des jeunes diplômés leur attribuent de meilleures notes sur le plan de la motivation que sur celui des compétences linguistiques.

- Peu de PME recherchent une aide extérieure : 22% seulement des PME ont sollicité une aide extérieure de la part de représentants élus ou de groupes d'entreprises, avec une préférence pour les organisations commerciales ou les représentants locaux au détriment des politiciens nationaux.