Mon compte Devenir membre Newsletters

Bilobay.com, l'outil de calcul et de compensation des émissions carbone des actions de communication

Publié le par

Toute activité humaine génère des émissions de gaz à effet de serre, la communication n'échappe pas à la règle. C'est pourquoi Jean Dagré, dirigeant de l'agence de communication éponyme, a décidé de créer un outil simple et accessible sur le Net, Bilobay.com, pour à la fois connaître l'empreinte environnementale de vos campagnes de communication et les compenser. Revue de détail !

Bilobay.com, l'outil de calcul et de compensation des émissions carbone des actions de communication

Jean Dagré est à la tête de l'agence de communication éponyme, depuis 20 ans. Il mène des campagnes pour le compte d'annonceurs et parfois leur propose d'effectuer un bilan carbone de leur campagne, pour déterminer son empreinte sur l'environnement et compenser les émissions carbone ainsi générées. « Aujourd'hui, trois clients ont effectué cette démarche, signale Jean Dagré. Mais il y a un souci d'équilibre entre le montant de l'audit, de l'ordre de 10 000 euros, et le montant de la compensation, compris entre 500 et 1 000 euros. » C'est pourquoi il se met à réfléchir à un outil qui permettrait de réduire le coût de l'audit pour diminuer les freins à la compensation carbone.

Aidé d'un cabinet agréé par l'Ademe, il s'attache à modéliser le calcul des émissions de CO2 quel que soit le support de communication (télévision, affichage, presse, radio, Internet, cinéma, plaquette...). Et ce, sur toutes les étapes de la campagne : déplacements, conception, production, etc.

18 mois et 250 000 euros plus tard, la modélisation prend la forme d'une plateforme web où les internautes peuvent calculer le coût environnemental de leurs actions de communication et compenser leurs émissions de carbone. Concrètement, l'internaute se connecte et choisit le support de communication qu'il souhaite utiliser, renseigne les champs demandés et enregistre sa campagne. Les informations sont compilées et envoyées par e-mail dans la minute : le rapport vous indique le nombre de tonnes de CO2 générées par votre campagne et la répartition de l'empreinte carbone par poste. Il peut, par ailleurs, comparer différentes campagnes enregistrées et ainsi voir celle qui est la plus “politiquement verte”. Selon le type de campagne et sa complexité, le remplissage peut prendre de 10 à 20 minutes. D'autant que certaines informations demandées, comme l'audience de telle radio ou le nombre d'exemplaires de tel journal, peuvent manquer et être sollicitées auprès des intéressés, ce qui peut prendre un peu de temps.

Enfin, la compensation est proposée par Bilobay. Pour ce faire, trois projets labellisés au niveau international ont été sélectionnés :

Pour démocratiser l'outil et ne pas le réserver qu'à son agence, Jean Dagré décide alors de créer, en octobre dernier, une autre structure : Bilobay.

Son business model

Sur Bilobay.com, les agences de communication, grands comptes et les collectivités peuvent se connecter et accéder à une version freemium ou payante. Dans sa version gratuite, les possibilités sont bien évidemment moindres que dans la version payante. Car pour 1 200 euros HT par an, le membre dispose d'un nombre de calculs et de comparaisons illimités. Suite à cette analyse, il vous sera proposé de compenser vos émissions de CO2. Rien d'obligatoire. Néanmoins, les projets sélectionnés sont labellisés au niveau international. D'ailleurs, un certificat de compensation est ensuite délivré, cosigné par EcoAct. Sachez qu'il vous en coûtera de 14 à 15 euros la tonne de CO2. « Nous ne prenons aucune marge sur la compensation », tient à préciser Jean Dagré.

Bilobay aujourd'hui

L'entrepreneur entame tout juste ses démarches pour faire connaître l'outil via les médias et auprès de prospects. Il cible principalement les entreprises engagées dans une démarche de RSE (responsabilité sociale des entreprises), les collectivités et autres administrations, les agences de communication qui peuvent proposer ce service à leurs clients en le refacturant...

Bilobay bénéficie de soutiens comme Oséo et Coface. En effet, disponible en anglais, en allemand, en espagnol et en portugais, le site est voué à faire son trou à l'étranger. Les spécificités énergétiques de ces pays ont d'ailleurs été intégrées dans l'outil de calcul afin de délivrer l’analyse la plus fiable selon les pays. Pour son développement à l'international, Jean Dagré a notamment obtenu un prêt pour l'export de 150 000 euros d'Oséo. Dès 2013, la prospection auprès de pays sensibles à la problématique environnementale comme l'Allemagne, le Bénélux, le Royaume-Uni et l'Autriche sera entamée.

Ses projets

L'objectif à atteindre est de 10 000 tonnes de CO2 compensées dans un an. Les marchés domestique et européen vont être activement démarchés. Les États-Unis aussi, dans quelques mois. Tout comme l'Asie mais plutôt courant 2014. Jean Dagré songe également à développer des modules de formation en 2013 qui garantiraient la bonne utilisation de Bilobay.


Jean Dagré a lancé Bilobay en octobre 2012, après 18 mois de recherche et programmation avec un cabinet agréé par l'Ademe.

Bilobay - Carte d'identité

Ville : Strasbourg (Bas-Rhin)
Forme juridique : EURL
Dirigeant : Jean Dagré, 49 ans
Date de création : octobre 2012
Effectif : 1 personne