Mon compte Devenir membre Newsletters

Flip my look : la cabine d'essayage virtuelle pour un shopping sur mesure

Publié le par

Plus besoin d'essayer vos vêtements, l'application pour smartphones et tablettes Flip my look le fait pour vous. Créée en mars 2012 par Vincent Péré, Simon Cagna et trois autres associés, la start-up parisienne prévoit, entre autres, d'investir les boutiques des quelque 150 marques partenaires via des bornes iPad.

Flip my look : la cabine d'essayage virtuelle pour un shopping sur mesure

Avec Flip my look, finies les files d'attente interminables devant les cabines d'essayage. Téléchargeable gratuitement sur iPhone et iPad, l'application vous permet d'essayer et d'associer des vêtements et accessoires multimarques sur un mannequin virtuel. Avec comme objectif de les acheter bien évidemment.

A l'origine du concept, deux jeunes Bordelais de 28 ans, Vincent Péré et Simon Cagna qui se sont rencontrés sur les bancs du lycée. Diplômé d'école de commerce, Vincent a notamment fait ses premières armes dans le conseil en marketing et la banque en ligne. Le second a lui évolué dans l'agroalimentaire après son école de management. Ils ont rapidement été rejoint dans leur projet par trois autres associés. Ils montent la société en mars 2012 à Paris. L'application  Flip my look est quant à elle officiellement lancée en juin.

Son business model

Depuis novembre dernier, la start-up parisienne a réorienté son modèle économique. Jusque-là, le développement de son activité était exclusivement tourné vers l’affiliation (promotion des marques partenaire via l'application).

« L’application est passé d'un canal de publicité à un canal de vente. Les utilisateurs peuvent désormais directement acheter leurs vêtements sur Flip my look, détaille Vincent Péré. Par ailleurs, nous développons le pendant BtoB de notre offre. Les marques peuvent acheter notre technologie et l’intégrer à leur propre application. Nous proposons également d’équiper leurs boutiques de bornes iPad. »

Flip my look aujourd’hui

Ces fameuses bornes ont été testées en avant-première en décembre au concept store éphémère du Collectif de noël (rassemblant pour la deuxième année 40 start-up françaises), dans le quartier Saint-Germain à Paris.


Les bornes iPad ont été testées au concept store du Collectif de Noël à Paris cet hiver.

Flip my look revendique actuellement un peu plus de 150 marques partenaires et 16 000 téléchargements depuis juin 2012. La start-up vient par ailleurs de se doter d’un studio photo. « Cela va nous permettre d’étoffer nos catalogues et de grandir plus vite », selon Vincent Péré.

Ses projets

C’est justement pour grandir plus vite que les jeunes entrepreneurs vont intégrer dès février le programme de L’accélérateur de start-up pendant quatre mois. L’occasion d’améliorer la technologie mais également de « travailler sur le ciblage, les messages, les canaux… ».

Un programme qui tombe à pic. D’ici à la fin de l’année 2013, les jeunes entrepreneurs se sont en effet donnés des objectifs ambitieux. L’application sera bientôt disponible sur Android et le site marchand Flip my look est en cours de lancement.

En préparation également, les versions japonaise, allemande et anglaise de l’application. « D’ici à l’été nous devrions aussi commencer à équiper des magasins de nos bornes iPad », annonce Vincent Péré.

Afin de financer ces multiples projets, les fondateurs de Flip my look souhaitent effectuer prochainement une première levée de fonds d’environ 500 000 euros. Et ce n’est pas fini. Les amis comptent également créer d’ici à avril 2013 une autre société cette fois spécialisée dans la vente en ligne de T-shirts pour hommes. Un projet qui ne manque encore une fois pas de style !

Flip My Look – Carte d’identité

Ville : Paris (Ixe arr.)
Forme juridique : SAS
Dirigeants : Vincent Péré, 28 ans, Simon Cagna, 28 ans
Date de création : mars 2012