Mon compte Devenir membre Newsletters

[Innovation] Lim-BM réveille le secteur du monument funéraire

Publié le par

L'entreprise Lim-BM est spécialisée dans la fabrication de tombes en acier. Une idée novatrice qui permet de fournir un monument funéraire personnalisable, coloré et à prix abordable. Parcours de Gregory et Josua Marchal, les deux frères à l'origine de ces tombes pas comme les autres.


Des tombes roses, rouges, bleues ou vertes fleurissent dans les cimetières. Ce n'est point le résultat d'une résidence artistique mais l'oeuvre d'une start-up française : Lim-BM, basée dans les Deux-Sèvres. Son concept ? Concevoir des tombes en acier ou en inox. Baptisées E-stel, elles se déclinent selon les désirs des clients : 10 coloris et 11 gammes permettent de créer des sépultures quasi uniques.

À l'origine de cette aventure un peu folle : deux jeunes frères, Gregory et Josua Marchal, chaudronniers de formation. C'est à l'occasion de l'enterrement d'un proche qu'ils constatent la monotonie et le classicisme en vigueur dans les nécropoles.

Ils décident alors de proposer des monuments funéraires différents, tant sur la forme que les matériaux utilisés. Exit le granit et le béton. Bonjour l'acier et l'inox. Pour mener à bien leur projet, ils s'appuient sur leur bureau d'études en conception mécanique créé en 2006. Une aventure dont le coût est estimé entre 60 k€ et 80 k€.

Ainsi, de 2009 à 2010, ils testent la faisabilité de leur concept... en laissant des échantillons d'acier sur la toiture de leurs parents pour tester sa résistance aux intempéries ! Après avoir déposé un brevet au cours de la même année pour éviter la moindre reproduction fallacieuse, ils lancent leur premier prototype. Et vendent leur première tombe en 2011. En 2012, ils réalisent une étude de marché pour s'enquérir de l'efficacité commerciale de leur concept. Mais ce n'est qu'en mai 2013 que la marque E-stel est créée. Tout comme le rachat de l'entreprise Lim-BM, spécialisée en chaudronnerie afin de maîtriser les coûts de fabrication.

Des tombes poids plume

Si grâce au look des E-stel, la différenciation est facile, ce n'est pas leur seul atout. En effet, comparées à une tombe en granit pesant en moyenne 700 à 800 kilos, avec leur 120 kg, elles sont très légères. " L'inconvénient d' une tombe en pierre, c'est son poids, les tombes ont parfois alors tendance à s'enfoncer. Un problème que nos stèles permettent d'éviter ", argumente Josua Marchal.

Autre avantage : leur prix, compris entre 1 200 et 5 000 euros maximum. Contre 2 000 à 12 000 euros, selon le site Meilleursmabriers.com. Enfin, et pas des moindres, la pose est pratique. Fournie en kit, la tombe est démontable. Elle est composée d'une base, d'un habillage et d'une stèle compris comme des éléments indépendants mais assemblables. " Il faut 30 minutes pour monter l'un de nos tombes et si elle est abîmée, le client peut simplement remplacer la partie détériorée ", précise Grégory Marchal. Le client peut concevoir et commander la tombe en ligne sur www.e-stel.fr. Pour développer leurs ventes, les gérants misent aussi sur six à sept commerciaux indépendants. Une fois vendue, la tombe est ensuite livrée par Lim-BM.

Des tombes made in Deux-Sèvres

Enfin dernier argument en faveur des E-stel : leur conception 100 % française, plus précisément au pays de Gâtine. De nombreux atouts en somme, que les dirigeants comptent promouvoir principalement par voie de presse. À ce jour, sept tombes ont été vendues et ils espèrent en écouler une centaine pour cette première année. Par ailleurs, les dirigeants ne se reposent pas sur leurs lauriers et travaillent sur une nouvelle gamme, composée de petits monuments funéraires pour la crémation. Et continuent à faire évoluer leurs stèles. Ainsi, ils réservent une surprise aux visiteurs du prochain salon du funéraire à Paris, du 21 au 23 novembre 2013, où ils dévoileront une nouvelle innovation.

Activité : Funéraire

Ville : Azay-sur-Touet (Deux-Sèvres)

Forme juridique : SARL

Dirigeants : Josua Marchal, 25 ans, et Grégory Marchal, 35 ans.

Date de reprise : mai 2013

Effectif : 7 personnes