En ce moment En ce moment

À quoi ressemble l'entreprise idéale ?

Publié par le - mis à jour à

Une étude internationale publiée fin mars s'intéresse aux attentes professionnelles des salariés vis-à-vis de leur entreprise. Confiance, stabilité, qualité du travail ou encore rémunération sont au cœur des aspirations de la majorité des sondés, quel que soit le pays concerné.

  • Imprimer

Attention portée au travail bien fait, confiance accordée aux salariés, qualité des services rendus… Voici les caractéristiques majeures de l'entreprise idéale pour plus de 9 000 salariés issus de 16 pays. Publiée le 22 mars 2012 à l'occasion de la 20édition de l'observatoire du travail(1), une étude(2) internationale se focalise sur les principales attentes des salariés vis-à-vis de leur entreprise.

Résultat, 78 % des salariés suisses et 72 % des Canadiens estiment que leur société se rapproche de l'entreprise idéale. En France, 64 % des sondés partagent ce sentiment, devant  les Russes et les Polonais qui enregistrent les taux de satisfaction le plus bas (55 % et 54 %).

En France, priorité à un travail mieux rémunéré et plus stable
Si 80 % des salariés français assurent prendre du plaisir à "venir travailler", ils ont néanmoins des aspirations professionnelles ciblées. Parmi leurs priorités, 42 % d’entre eux souhaitent être mieux payés (38 % pour la moyenne internationale). La stabilité de l’emploi reste pour un quart d'entre eux une préoccupation majeure. Plus de la moitié des personnes interrogées pensent ainsi rencontrer des difficultés à retrouver un emploi équivalent ailleurs. Ces deux attentes se situent loin devant l'intérêt de leur travail (une priorité pour 9 % des sondés) ou la possibilité d'endosser plus de responsabilités (8 %).

Meilleure écoute des salariés, perspectives d'évolution plus importantes, partage plus équitable des bénéfices de l'entreprise… Autant de pratiques qui pourraient être améliorées selon les salariés français interrogés.

(1) L'observatoire du travail, rassemblant le BPI Group lnstitut du leadership, BVA et L’Express, s'intéresse chaque trimestre à un aspect de la relation des salariés à leur entreprise.

(2) Étude réalisée par Internet du 30 janvier au 10 février 2012 auprès de 9 145 salariés interrogés dans 16 pays : Allemagne, Belgique, Brésil, Canada, Chine, Espagne, États-Unis, Finlande, France, Italie, Maroc, Pologne, Roumanie, Royaume-Uni, Russie, Suisse.

Marion Perroud

Marion Perroud

Journaliste

Entre 2012 et 2016, Marion Perroud a suivi, au sein de la rédaction de Chef d’Entreprise, l’actualité des TPE (artisans du bâtiment et commerçants), des [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Création d'entreprise

Par Amélie Moynot

Ils ont plus de cinquante ans et se sont lancés dans l'aventure start-up. Avantages, inconvénients, conseils... Trois dirigeants livrent leur [...]

Création d'entreprise
SPENDESK

Par SPENDESK via Marketme

Qu’elle en soit au niveau “seed” ou dépassant déjà les millions d’euros de chiffre d’affaires, une bonne startup pense toujours à sa scalabilité. [...]

Création d'entreprise

Par Amélie Moynot

Optimiser les chantiers de construction, les rendre plus sûrs, plus efficients. C'est l'ambition de ces start-up, invitées mardi 26 juin 2018 [...]