Mon compte Devenir membre Newsletters

La Médiation du crédit dresse un bilan positif de son action

Publié le par

En trois années d'exercice, la Médiation du crédit affiche un joli score de 63 % de négociations réussies. Aujourd'hui, les PME rencontrent moins de difficultés à obtenir des crédits, mais au vu de l'actualité économique européenne, la prudence reste de mise.

A l’heure où l’économie européenne vacille dangereusement, la Médiation du crédit dresse le bilan de sa troisième année d’existence, dans un rapport dévoilé le 15 novembre 2011. Dispositif chargé d’appuyer les demandes de financement des entreprises auprès des banques, son bilan est « satisfaisant », selon les dires de Gérard Rameix, médiateur du crédit.
En effet, le chiffre des 15 000 entreprises confortées sera bientôt atteint. Sur 32 569 dossiers déposés depuis novembre 2008, 26 626 ont connu une issue favorable, soit un taux de médiations réussies de 63 %. En tout, plus de 3,6 milliards d’euros ont été débloqués !

Ainsi, les PME françaises continuent de trouver des financements bancaires en dépit de la crise de la dette de la zone euro. « Nous avons dépassé la phase critique de la crise, où la distribution des crédits était en chute libre », analyse Gérard Rameix. « Depuis, les crédits ont peu à peu repris leur progression, ce qui a entrainé par conséquent une diminution des recours à la médiation du crédit. » Le nombre de saisines mensuelles a en effet été divisé par deux entre 2010 et 2011. « Mais depuis septembre, nous assistons à nouveau à un tassement des crédits accordés aux PME indépendantes, poursuit Gérard Rameix. Ces dernières sont désormais dans une position attentiste. » Conséquence : les petites et moyennes entreprises se font plus prudentes en matière d’investissement. Actuellement, parmi les 300 dossiers acceptés par mois, les besoins de financement sont en majorité inférieurs à 50 000 euros.