Mon compte Devenir membre Newsletters

Budget 2011: attention à ne pas impacter la compétitivité des entreprises, selon le Medef

Publié le par

Le syndicat patronal félicite le gouvernement pour sa volonté de réduire le déficit public. Pour autant, il estime que certaines mesures sont néfastes pour les entreprises, notamment les PME.

Le Medef dresse un bilan en demi-teinte des mesures prises par le gouvernement pour réduire les déficits publics. En effet, le syndicat ne souhaite pas que les mesures prises par l'exécutif plombent la compétitivité des entreprises, notamment celle des PME. Dans un communiqué publié mercredi 29 septembre, l'organisation patronale affirme que certaines décisions vont faire peser sur les sociétés  "7 milliards d'euros de prélèvements obligatoires supplémentaires".

Par exemple, le Medef souligne que le "rabot" de 10%  sur les dispositifs favorables au financement des PME "va pénaliser leur capacité d'investissement." De même, il indique que revenir sur les mesures "d'incitation aux investissements productifs outre-mer fragilisera les PME ultramarines" et pourrait "compromettre le développement de l'Outre-mer."

Parmi les bons points accordés au gouvernement, il y a "la préservation du Crédit impôt recherche (CIR) "et la pérennisation, pour les PME, de "son remboursement anticipé." Ainsi que "l'extension de l'ISF PME aux entreprises innovantes de moins de 2000 salariés."

Enfin, le Medef souhaite que le dispositif "zéro charge TPE" soit reconduit. Cette mesure aurait permis la création "d'un million d'emplois dans les petites entreprises", selon le syndicat.