Mon compte Devenir membre Newsletters

Conjoncture: le léger rebond des indicateurs pour les TPE n'empêche pas l'inquiètude des patrons

Publié le par

Le 39e baromètre de conjoncture des TPE réalisé par l'Ifop pour Fiducial dévoile un léger redressement des indicateurs de conjoncture, mais le contexte économique et financier reste difficile.

72% des patrons de TPE sont pessimistes sur la situation économique de la France. Et ils ne sont que 33% à faire confiance aux mesures prises par le gouvernement. C'est ce que révèle le 39e baromètre de conjoncture des TPE de l'Ifop pour Fiducial.

Si les perspectives d’emploi s’améliorent quelque peu (avec un indice de +2), il semble qu’elles soient principalement dues à l’activité saisonnière. Mais, le faible recours aux CDI et les prévisions de suppressions de poste en forte hausse (7% d’ici septembre) démontrent que les patrons ne se projettent pas dans une perspective de croissance pérenne. Selon les prévisions, les créations nettes d’emplois repasseraient dans le rouge au 3e trimestre, à -0.5.

La situation financière reste préoccupante

L’indicateur de situation financière reste dans le rouge mais s’infléchit sur les trois derniers mois dans le bon sens (-17% contre -24% en avril). Les patrons de TPE ne sont plus que 31% à considérer leur situation préoccupante. Ils étaient 40% au trimestre précédent. S’ils projettent une baisse sensible de leurs ventes au 3e trimestre (-3.2% en moyenne), ils restent optimistes pour leur activité à 55%.

En ce qui concerne les conditions d’accès au crédit, les dirigeants sont moins nombreux à déclarer avoir subi un durcissement de la part de leur banque. (19% soit 5 points de moins que pour le trimestre précédent.)