Mon compte Devenir membre Newsletters

Les 12 propositions du CJD aux présidentiables de 2012

Publié le par

Les entrepreneurs du Centre des jeunes dirigeants ont des idées, formalisées dans un livre blanc, paru en novembre 2011. La mise en place d'une Taxe générale sur l'actif net remplaçant notamment l'IS est l'une de ces propositions lancées aux candidats à la présidence française.

Comme lors de chaque élection présidentielle, les entrepreneurs du CJD (Centre des jeunes dirigeants) interpellent les candidats en leur soumettant une série de propositions. Pour 2012, ces idées sont réunies sous la forme d'un livre blanc, intitulé "Objectif Oïkos" et paru en novembre 2011. Pourquoi ce nom ? Oïkos est le mot grec désignant le milieu où vit l’homme. C’est pourquoi le CJD souhaite avant tout agir solidairement et durablement sur la fiscalité, l’entreprise, la finance et la gouvernance. « Nos propositions permettent d’entrer, sans tabou, dans un cycle vertueux remettant en question l’ensemble de nos politiques économiques, écologiques, sociales et fiscales, pour une croissance de la qualité de la vie dans le respect de la nature et de la dignité humaine… », précise l’ouvrage en introduction. Parmi les pistes de travail émises :

  • La mise en place d’une Taxe générale sur l'actif net (TAN) remplaçant notamment l'IS. La suppression de cette dernière renforcera par ailleurs la compétitivité des entreprises et contribuera à la réduction des charges sociales sur les salaires.
  • L’introduction d’une biotaxe, qui rendrait plus coûteux ce qui est non-souhaitable, comme par exemple l’utilisation des ressources fossiles ou lentement renouvelables comme l’eau
  • Une simplification des bulletins de paie, qui pourront être résumés en quelques lignes, permettant ainsi aux entreprises de réduire leurs frais de gestion.
  • La séparation des activités de banque de dépôts et d’investissements
  • La suppression de l’argent liquide, afin de lutter contre les fléaux des drogues, du travail illégal et de la corruption.
  • La signature par les États européens, dès 2012, d’un pacte fédérateur de la Zone euro, afin que naissent les « États-Unis d’Europe » dès 2020.

Retrouvez l’intégralité d’"Objectif Oïkos" sur : http://www.calameo.com/read/000947174318c527fe7e6