Mon compte Devenir membre Newsletters

Grève du 12 octobre: la CGPME "dépose un préavis de ras-le-bol"

Publié le par

Le syndicat patronal, outré par le mouvement social qui a débuté mardi 12 octobre, a des mots très durs envers les grévistes.

À la veille de la grève reconductible du mardi 12 octobre, la CGPME fait savoir son indignation par le biais d'un communiqué des plus virulents. «Les salariés du secteur privé, les plus concernés par l'inéluctable réforme des retraites, seront une fois de plus pénalisés» regrette l'organisation patronal qui rappelle que les cheminots et les agents de la RATP notamment, lutteront contre un texte «qui ne concerne pas les sacro-saints régimes spéciaux leur garantissant, on se demande bien pourquoi, un traitement de faveur».

En conséquence, la CGPME «dépose un préavis de ras-le-bo». Ceci au nom des millions de personnes qui chercheront à travailler pour gagner leur vie et celle de leur famille, au nom de cette majorité silencieuse consciente de la nécessité de tenir compte de la réalité démographique».

Enfin, le syndicat patronal invite la gouvernement à ne pas «multiplier les concessions qui risquent de transformer une réforme ... en réformette».