Mon compte Devenir membre Newsletters

La CGPME fait campagne sur Facebook à J –66 de la présidentielle

Publié le par

L'organisation patronale entend peser sur l'élection prochaine à travers une liste de propositions à destination des candidats à l'élection présidentielle.

Le législomètre de la CGPME.

Le législomètre de la CGPME.

La CGPME publie sur sa page Facebook, Cap France PME 2012-2017, 40 propositions pour interpeller les candidats à l’élection présidentielle. L’objectif du syndicat patronal : sensibiliser les internautes et les politiques sur la nécessité de mettre en place un environnement favorable aux PME.

Trois axes fondamentaux
Sécuriser l’environnement, accompagner et épauler les PME, ce sont là les trois axes fondamentaux d’après lesquels la CGPME décline l’ensemble de ses 40 propositions.

Voici une sélection des mesures les plus significatives :

– inscrire dans la constitution le principe de non-rétroactivité des textes législatifs et réglementaires

– réduire l’inflation législative et réglementaire

– alléger durablement le coût du travail

– tendre vers une progressivité de l’impôt sur les sociétés

– améliorer l’accessibilité des PME à la commande publique

– inciter les PME à recycler leurs déchets

– protéger le commerce de proximité contre l’insécurité

– favoriser la mobilité géographique des salariés vers l’emploi disponible

– prendre des mesures ciblées sur les emplois non pourvus

Un QG de campagne sur Facebook
Afin de mieux relayer ses messages, le syndicat s’est installé un véritable QG de campagne sur sa page Facebook spécialement habillée pour l’occasion. Les internautes y trouveront les réactions de la CGPME à l’actualité et une évènementialisation des principales propositions de Cap France PME : dessins humoristiques, infographies, vidéos, témoignages...

Chaque semaine, les internautes pourront découvrir des contenus originaux. C’est ainsi que la CGPME lance une première infographie intitulée le "Législomètre" pour dénoncer le problème de l’inflation législative : on y découvrira entre autre que le Code du travail est passé de 2271 pages en 2000 à 3231 pages en 2010.

Comme le rappelle Jean-François Roubaud, président de la CGPME, "les réseaux sociaux sont un moyen de communication fantastique pour les syndicats comme le nôtre. Ainsi, les PME vont pouvoir s’engager à nos côtés pour débattre sur nos propositions et donner de l’écho à notre message auprès des médias et des candidats".

Retrouvez l’intégralité de ses 40 propositions sur le QG 2012 de la CGPME.