Mon compte Devenir membre Newsletters

Le moral des chefs d'entreprise n'est pas au top

Publié le par

Le moral des chefs d'entreprise, qui progressait depuis plusieurs mois, décline un peu en mai. Leur appréciation sur le climat des affaires est un peu moins bonne, selon l'Insee.

Après plusieurs mois de progression, le moral des dirigeants fléchit. Selon le dernier baromètre de l'Insee publié le 24 mai 2011, les chefs d'entreprise anticipent un ralentissement de leur activité. Et c'est particulièrement le cas dans le secteur de l'industrie. Les patrons interrogés estiment que leur "activité au cours des prochains mois pourrait encore ralentir". Une grande majorité d'entre eux estime que "les carnets de commandes globaux se dégarnissent quelque peu", même s'ils restent toutefois assez fournis.

Même son de cloche dans le secteur des services et du bâtiment. Dans les services, "l'indicateur synthétique du climat des affaires baisse légèrement d'un point, alors qu'il a augmenté tous les mois depuis juillet 2010 ", note l'Insee.

Dans le commerce, les chefs d'entreprise préfèrent évoquer une "pause". Si le rythme de progression de l'activité,qui avait été très élevé en mars "diminue légèrement en mai", les commerçant interrogés voient toujours leur activité progresser au cours des prochains mois. Les intentions de commande sont par ailleurs jugées satisfaisantes, en France comme à l'étranger.