Mon compte Devenir membre Newsletters

Le principal frein à la croissance est la faiblesse des fonds propres pour 38% des dirigeants de PME

Publié le par

C'est ce qu'indique une étude d'Oséo Excellence publiée lundi 28 juin. Seconde cause évoquée: l'incertitude sur la conjoncture économique.

38% des dirigeants de PME estiment que la faiblesse de leur fonds propres est le principal frein au développement de leur entreprise. C'est ce qu'il ressort d'une étude d'Oséo Excellence publiée lundi 28 juin. La seconde cause ex-aequo est la crise économique et les incertitudes qu'elle engendre.

Autre point intéressant: les patrons évoquent les problèmes de recrutement. La difficulté d’embaucher les bons talents a été citée par 27% des dirigeants. "Face à la concurrence des grands groupes et du secteur public, les entreprises peinent à attirer et à conserver les compétences nécessaires au développement de produits innovants ou à leur croissance à l’international", précise Oséo dans son communiqué.