Mon compte Devenir membre Newsletters

Des associations d'entrepreneurs veulent démocratiser la médiation interentreprises

Publié le par

Le médiateur des relations interentreprises, Pierre Pelouzet, souhaite s'appuyer sur les réseaux d'entrepreneurs, tels Parrainer la croissance, le CJD, Pacte PME et CroissancePlus, pour remonter des dossiers de PME victimes d'abus de leurs clients grands comptes.

Des associations d'entrepreneurs veulent démocratiser la médiation interentreprises

Les associations Parrainer la croissance, le CJD (Centre des jeunes dirigeants d'entreprise), Pacte PME et CroissancePlus se mobilisent pour rendre le recours à la médiation plus systématique chez les PME afin de les aider à résoudre à l'amiable les conflits qui les opposent aux grands groupes.

Denis Jacquet, fondateur de Parrainer la croissance

" Cette initiative est née sous l'impulsion de Pierre Pelouzet, médiateur des relations interentreprises nommé en 2012, qui a voulu profiter du maillage serré du territoire dont bénéficient nos réseaux pour communiquer sur l'intérêt de la médiation ", explique Denis Jacquet, président de Parrainer la croissance qui vient d'envoyer un mailing à ses adhérents pour les inciter à manifester leurs griefs et les relayer auprès du médiateur.

Afin de mener des actions collectives

Le dispositif de médiation interentreprises existe depuis trois ans déjà et se targue d'avoir traité 850 dossiers avec un taux de succès de 80 %. " Mais il se heurte encore à la méconnaissance des petites entreprises de province ainsi qu'aux réticences des entrepreneurs à dénoncer certaines pratiques de leurs donneurs d'ordres, de crainte d'être commercialement sanctionnés ", rappelle Denis Jacquet.

Les motifs de saisine de la médiation interentreprises sont en premier lieu le non respect des délais de paiement, suivi de la rupture brutale de contrat et du détournement de propriété intellectuelle, selon le rapport d'activité de la médiation interentreprises. " À cela s'ajoute le chantage au Cice qui se généralise depuis quelques mois, s'indigne Denis Jacquet. L'idée derrière cette initiative concertée est de recueillir assez de demandes de médiations pour constituer des actions collectives auprès des mêmes grands groupes, les PME se sentiraient ainsi moins isolées. " Cette mobilisation devrait se concrétiser aussi par l'organisation d'un événement annuel réunissant grands comptes, PME et médiateurs pour instaurer de meilleures relations entre les PME et les grands groupes.