Mon compte Devenir membre Newsletters

Les doctorants séduits par l'aventure entrepreneuriale

Publié le par

Contrairement aux idées reçues, la majorité des doctorants seraient tentés par l'entrepreneuriat, selon une étude Novancia Business School Paris menée par Erwan Lamy, enseignant-chercheur. Ils seraient motivés à la fois par le plaisir de créer et le désir d'autonomie.

Les doctorants séduits par l'aventure entrepreneuriale

Les chercheurs en herbe français, les entrepreneurs de demain ? Une récente enquête (1) de Novancia Business School Paris semble confirmer cette tendance. 51,5 % des 1 618 doctorants interrogés affirment ainsi être tentés par l’entrepreneuriat, dont plus de 31 % qui assurent avoir l'intention de créer leur entreprise. L’étude a été réalisée par Erwan Lamy, enseignant-chercheur de Novancia, avec le concours de l’association nationale de la recherche et de la technologie (ANRT).

Désir d'autonomie
L’enseignant-chercheur s’est intéressé aux raisons de cette aspiration. En tête de leurs motivations arrivent le plaisir de se mettre à son compte, le désir d’autonomie et la possibilité d’appliquer leurs travaux de recherche.

Autre enseignement de l’enquête : les intentions entrepreneuriales diffèrent selon les disciplines. Ainsi, les doctorants en sciences humaines et humanités se montrent plus intéressés que les chimistes ou les physiciens ; ces derniers étant davantage enclins à occuper un poste de chercheur au sein de grandes entreprises.

Selon près de 83 % des personnes interrogées, l’obtention de ressources financières représente néanmoins le principal obstacle à la création.

Consultez le résumé de l'enquête

(1) Enquête nationale réalisée en ligne de juillet à septembre 2011 auprès de doctorants Cifre (Conventions industrielles de Formation par la Recherche ) en activité. 1 618 doctorants y ont répondu.