Mon compte Devenir membre Newsletters

Nuage de cendres : attention aux conséquences pour les PME

Publié le par

La CGPME alerte les pouvoirs publics sur la délicate situation des petites et moyennes entreprises engendrée par le blocage du trafic aérien depuis cinq jours.

Tourisme, export, fret aéroportuaire… Les PME sont, elles aussi, touchées par la paralysie aérienne. Face à la menace des poussières volcaniques, les vols sont suspendus sur une grande partie nord de la France depuis cinq jours. La CGPME veut alerter les pouvoirs publics sur les conséquences néfastes de ce blocage. Certaines PME restent en effet tributaires du transport aérien. Sans compter sur l’incapacité de certains salariés à réintégrer leur lieu de travail ou sur le retard dans l’acheminement du courrier.
La Confédération générale des petites et moyennes entreprises appelle donc le gouvernement à «tout mettre en œuvre pour faciliter les moyens de transport ferroviaire ou routier de substitution». Elle demande également aux syndicats de salariés de la SNCF à «faire preuve de responsabilité en dépassant leurs simples intérêts catégoriels pour faire prévaloir l'intérêt général».