Mon compte Devenir membre Newsletters

Dirigeants de PME : Adoptez un élu !

Publié le par

Faire découvrir le monde de l'entreprise à nos représentants politiques. Voici le nouveau défi de Christophe Agnus, président de la société Elteg, après avoir accueilli en stage un grand patron du Cac 40 début juin. L'objectif : sensibiliser les décideurs au quotidien des dirigeants de TPE/PME.

Dirigeants de PME : Adoptez un élu !

Ras-le-bol des préjugés et des attaques sur le monde de l'entreprise et de leurs dirigeants ? Vous avez l'impression de ne pas être entendu ni écouté par le monde politique ? Adoptez un élu, propose Christophe Agnus, à la tête de la société parisienne Elteg, spécialisée dans la conception de sites internet via sa plateforme Sopixi.fr.

Depuis le 20 juin, vous pouvez vous inscrire sur la plateforme adoptezunelu.sopixi.fr pour accueillir des hommes et des femmes politiques désireux de mieux connaître le quotidien d'un entrepreneur. L'objectif de l'opération : rapprocher les petits patrons du monde politique.

Christophe Agnus, président d'Elteg

L'initiative part d'un constat détaillé sur le site : "Une grande partie de nos élus vient de la fonction publique, ou de professions généralement éloignées des problèmes des petites entreprises (médecin, avocat...). Lors de la présentation du patrimoine des ministres, il a été constaté que seuls quatre ministres du gouvernement avait un PEA ou un investissement, même petit, dans des entreprises. Un monde qu'ils ne connaissent pas vraiment."

"Résultat, lorsqu'ils doivent prendre une décision politique, ils ne nous consultent pas et les mesures adoptées sont mal accueillies du côté des patrons", regrette Christophe Agnus.

Après les patrons du Cac 40, une deuxième tentative

Le dirigeant d'Elteg n'en est pas à son premier coup d'essai. En avril dernier, c'est aux patrons du Cac 40 qu'il avait envoyé une offre d'un genre un peu particulier : un stage au sein de sa TPE pour leur raconter son quotidien et les alerter sur les difficultés des petites entreprises à collaborer avec les grands groupes.

Résultat de l'opération, largement relayée par la presse : quatre réponses, dont une seule positive. Sur les 40 dirigeants et quatre politiques (Fleur Pellerin, Jean-Louis Borloo, Jean-François Copé et Harlem Désir) ayant reçu sa lettre, seul Jean-Paul Chifflet, directeur général du Crédit agricole, a relevé le défi. Il s'est ainsi rendu le temps d'une matinée au siège d'Elteg, début juin. Une rencontre qui a permis à ces deux dirigeants d'échanger d'égal à égal sur un large panel de problématiques.

S'il reconnait avoir été "choqué" par le silence des quarante autres destinataires, et particulièrement de celui de Fleur Pellerin, "sa" ministre, Christophe Agnus ne désespère pas, au contraire."Ce silence prouve que j'avais raison et que non seulement il ne connaissent pas notre situation mais qu'en plus ils s'en foutent. Pour autant, je continuerai à laisser ma porte grande ouverte à ceux qui souhaitent franchir le pas", lâche l'entrepreneur qui leur a depuis adressé une deuxième lettre.

Pour l'heure (au 21 juin 2013), 18 entreprises ont rejoint l'aventure "Adopte un élu". La balle est dans votre camp !