Mon compte Devenir membre Newsletters

Remaniement gouvernemental : la CGPME demande le maintien d'un ministre chargé des TPE-PME

Publié le par

Le mouvement patronal demande que les petites et moyennes entreprises ne soient pas oubliées à la veille de la nomination de nouveaux décideurs politiques.

La CGPME souhaite que le remaniement gouvernemental, annoncé de longue date et qui devrait se tenir dans le courant du mois de novembre ne constitue pas une occasion d'oublier les petites et moyennes entreprises. Dans un communiqué daté du 4 novembre, le syndicat patronal souligne l'importance qu'elle accorde au maintien d'un ministre spécifiquement en charge de l'artisanat, des TPE et des PME. La confédération argumente de que ces structures sont "le fer de lance de la croissance et de l'emploi" et "font l'objet d'enjeux spécifiques qui exigent des actions ciblées".

Transports et aménagement du territoire

Par ailleurs, la CGPME estime que la création d'un ministère des transports et de l'aménagement du territoire "doté d'un réel pouvoir décisionnel, serait particulièrement utile". Elle explique : "Dans un contexte de mondialisation accrue, la France doit pouvoir bénéficier d'infrastructures et d'offres de transport modernes et compétitives. La mobilité des personnes et des biens, les terminaux logistiques, les ponts et aéroports constituent - l'actualité présente vient encore de le démontrer - des enjeux déterminants en termes d'emploi, d'aménagement du territoire et de valeur ajoutée à notre tissu industriel."